Les surcapacités, prochaine étape pour l'alliance PSA-GM

par Gilles Guillaume

Partager

GENEVE (Reuters) - Les Européens devraient s'inspirer de la manière dont les constructeurs américains comme General Motors ont réduit leurs surcapacités aux Etats-Unis, a déclaré mardi le directeur industriel de PSA Peugeot Citroën, sans pour autant préciser comment le groupe français entendait résoudre un problème dont souffrent la plupart des généralistes du continent.

Le rapprochement entre PSA et GM annoncé la semaine dernière conduira dans un premier temps PSA à augmenter son capital d'un milliard d'euros, puis les deux partenaires à créer une coentreprise dans les achats afin de dégager des économies.

Mais pour la plupart des observateurs, c'est dans la réduction des surcapacités industrielles en Europe que pourrait résider le véritable potentiel de l'alliance, même si les deux groupes répètent que le problème sera traité séparément.

"Je crois que les Américains ont cette capacité, face à une situation, de travailler de manière à prendre des mesures rapides qui permettent d'assainir la situation. On en voit le résultat, aujourd'hui: on a General Motors qui est ambitieux", a déclaré Denis Martin à Reuters au salon de l'automobile de Genève.

"Je pense que c'est une leçon pour nous Européens (...), un signal qu'on doit nous aussi travailler fortement sur nos restructurations."

Depuis la crise de 2008, les trois grands constructeurs américains ont restructuré de manière drastique leur outil industriel et fermé pas moins de 13 usines. Dans l'intervalle, seuls deux sites ont disparu en Europe.

Chez PSA, trois usines sont particulièrement exposées: Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui produira des Citroën C3 jusqu'en 2014, mais sans nouveau modèle pour prendre la relève; Madrid, qui fabrique également des C3 mais aussi la Peugeot 207, modèle en fin de cycle; et Sevelnord (Nord), où le vide que laissera Fiat après son départ en 2017 du site en JV n'a toujours pas été comblé.

"Il est trop tôt pour parler d'un certain nombre de sujets mais (...) je pense que les choses, progressivement, vont se mettre en place entre fin 2012 et 2014", a ajouté Denis Martin. "Donc, dans les 18 mois, deux ans, notre effacité opérationnelle en Europe sera résolue."

Prié de dire si un ou plusieurs sites devraient à terme fermer leurs portes, Denis Martin n'a répondu ni par l'affirmative, ni par la négative. Interrogé sur le remplacement de la C3, il a ajouté que celui-ci n'était pas acquis.

"On a clairement dit aux représentants du personnel qu'il n'est pas du tout évident qu'il y ait une remplaçante en tant que telle", a dit Denis Martin. "Aujourd'hui, on revoit beaucoup notre approche au niveau de nos deux marques, les remplacements de véhicules ne sont pas systématiques.

Le directeur industriel de PSA a refusé en revanche d'établir un lien entre l'avenir de Citroën sur ce segment et la future plateforme de véhicule envisagée avec GM pour 2016.

UN MAL SECTORIEL

L'Europe devrait être cette année la seule région du monde où les ventes de voitures baisseront, un scénario qu'accréditent les chiffres de ventes des deux premiers mois de l'année: en France, les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 17,9% sur cette période en rythme annuel.

Du côté de General Motors, on considère que l'alliance avec PSA n'est qu'un aspect du plan de remise sur pied d'Opel, la filiale européenne du numéro un mondial du secteur, qui a perdu 747 millions de dollars l'an dernier.

Le rapprochement avec PSA est "un outil de plus de la boîte à outils en Europe", a déclaré Steve Girsky, vice-président de GM, également présent à Genève.

"La seule chose que je puisse vous dire, c'est que nous mobilisons tout ce que nous avons pour améliorer notre rentabilité européenne au niveau de tous les soldes, améliorer le chiffre d'affaires et la structure des coûts fixes pour améliorer le niveau de point mort. Nous en dirons plus lorsque nous en saurons plus."

GM a conclu un accord avec le syndicat allemand de la métallurgie IG Metall qui prévoit qu'il n'y aura pas de suppressions d'emplois jusqu'en 2014.

"Les capacités excédentaires ne sont pas un problème de GM mais un problème sectoriel", a souligné Steve Girsky.

Un constat partagé par Sergio Marchionne, le patron de Fiat et Chrysler, pour qui l'alliance PSA-GM ne réduira pas en soi les surcapacités.

"Il s'agit d'un accord stratégique à long terme, qui n'a pas d'impact sur la situation", a-t-il dit.

Il a peu après réfuté les informations de presse selon lesquelles Fiat envisage de fermer deux usines en Italie, celles de Mirafiori et Pomigliano.

Edité par Cyril Altmeyer

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Dessinateur-Projeteur F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS