Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les SunMoov’ viendront concurrencer les Autolib’ de Bolloré à Lyon

, , ,

Publié le

Un nouveau service d’auto partage écologique viendra concurrencer les Autolib’ à Lyon le 15 octobre 2013. Les voitures SunMoov’ sont rechargées avec de l’énergie verte, produite localement.

Les SunMoov’ viendront concurrencer les Autolib’ de Bolloré à Lyon © D.R.

Alors qu'Autolib' le service d'auto partage de Bolloré est au coeur de l'actualité, un petit poucet vient défier ce géant en terre lyonnaise : SunMoov'. Il sera lancé le 15 octobre par le Grand Lyon et NEDO (une agence japonaise de soutien à l’innovation), à peine 5 jours après la mise en service des "Bluely", de Bolloré dans l’agglomération.

Les deux challengers ne jouent pas dans la même cour : l’ensemble de la ville sera couverte par les 130 citadines de la flotte Bolloré, alors que les 30 véhicules de SunMoov’ ne seront disponibles que dans le quartier de la Confluence. Les outsiders espèrent faire la différence sur l’écologie locale. Pas facile lorsque le service proposé par la concurrence est 100% électrique.

Moins pratique que les Autolib'

Les voitures SunMoov’ seront intégralement rechargées avec de l’énergie neutre en carbone et surtout produite localement (contrairement à celle qui rechargera les Bluely). Dans un premier temps, les bornes SunMoov’ seront alimentées avec de l’énergie hydraulique, délivrée par la Compagnie Nationale du Rhone. Dès la fin de l’année 2014, le solaire prendra le relais : les panneaux photovoltaïques installés sur les bâtiments de l’éco-quartier de la Confluence produiront la totalité de l’énergie nécessaire à la recharge de la flotte.

Mais ce système fonctionne en circuit fermé : il exige du client qu’il ramène le véhicule à la borne où il l’a prise. Moins pratique donc que les Autolib’, que l’utilisateur peut déposer sur n’importe quel point de recharge.

Lélia de Matahrel

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

16/09/2013 - 13h37 -

Moins pratique ... différent ...
A Nice il faut aussi ramener son auto bleue à la borne où on l'a prise. Ça évite d'avoir de gros camions diesels qui font des aller retours en ville pour redispatcher les voitures comme c'est le cas avec Autolib. Pollution + bouchons supplémentaires.
Répondre au commentaire
Nom profil

16/09/2013 - 09h16 -

Bonjour, après quelques recherches, il semblerait que SunMoov sera exploité par Proxiway, société spécialisée dans l'autopartage 100% électrique avec quelques belles références pour le grand public comme Nice et la Rochelle (1er service d'autopartage créé en France) ainsi que pour les entreprises en BtoB. Je ne pense pas que les cibles visées soient identiques: Autolib' pour des clients "de passage" en ville, SunMoov' pour les habitants et Entreprises de Confluence. Je suis salarié sur la zone Confluence, j'ai hâte que ce service ouvre pour le tester. Enfin, le nb d'autolib permettra aux clients de trouver une voiture quand ils le souhaiteront, ce qui est un gros avantage. Le "Petit Poucet" SunMoov quant à lui (avec 30 voitures) va pallier ce point en utilisant des bornes de recharge rapide ce qui devrait permettre de répondre rapidement à la demande et obtenir un taux de rotation des véhicules plus important. Ne mettons pas dos à dos ces deux services. Attendons qu'ils soient tous deux pour les comparer, mais surtout utilisons-les pour les faire profiter.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle