Les sols, un atout dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre

En amont de la COP21, la FAO rappelle le rôle important des sols dans le stockage du carbone. Mais les changements d’usage des prairies et des superficies boisées entravent ce stockage, rappelle l’Organisation des Nations unies. Au-delà de l’enjeu environnemental, se pose la question de la sécurité alimentaire.

Partager

A l’approche de la COP21 et du terme de l’année internationale des sols, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) rappelle que le drainage des sols organiques pour l’agriculture et la transformation de prairies et de superficies boisées en terres agricoles sont à l’origine d’environ 10% des émissions de gaz à effet de serre. "Restaurer les sols dégradés et adopter des pratiques de conservation des sols devrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre", souligne la FAO.

L'huile de palme à nouveau incriminée

La question de l’impact de la déforestation est notamment posée. Une étude publiée l’an dernier dans la revue Nature indiquait qu’en 2012, l’Indonésie a abattu près de deux fois plus de forêt vierge (840 000 hectares) que le Brésil (460 000 hectares), malgré l’instauration, en 2011, d’un moratoire sur les permis de défrichement. La culture sur brûlis "est aujourd’hui utilisée en toute illégalité par des entreprises de plantation pour défricher à moindre frais", estime notamment l’ONG Greenpeace. L’Indonésie est le premier producteur mondial d’huile de palme.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'Europe doit "balayer devant sa porte"

Mais les déboisements illégaux ne sont pas l'apanage des continents lointains. Dans un rapport publié en octobre, la Cour des comptes européenne avait, elle aussi, sonné l’alarme en rappelant que la Hongrie, la Roumanie, l’Espagne et la Grèce n’ont pas intégré toutes les dispositions de la réglementation européenne sur les importations de bois, entrée en vigueur en mars 2013. Celle-ci interdit la vente de bois et de produits dérivés issus de récoltes illégales. " L'Europe par ailleurs a promu un régime d'autorisation afin de garantir que les pays producteurs de bois à travers le monde n'exportent que du bois légal. L'Union européenne doit avant tout balayer devant sa porte et montrer l'exemple dans la lutte contre l'exploitation illicite des forêts et le commerce du bois récolté illégalement", avait alors estimé le responsable du rapport, Karel Pinxten.

Dans une infographie que nous publions ci-dessous, la FAO revient sur cet enjeu et rappelle les liens entre agriculture, sols et changement climatique.

Franck Stassi

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS