Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Les sept travaux de Philippe Martin au ministère de l’Ecologie et de l’Energie

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Le président du conseil général du Gers, Philippe Martin, est devenu, le 2 juillet, le nouveau ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l‘Energie, en remplacement de Delphine Batho. De quels dossiers chauds hérite le député socialiste connu pour ses prises de position anti-OGM et anti-gaz de schiste ?

Les sept travaux de Philippe Martin au ministère de l’Ecologie et de l’Energie © Arnaud Bouissou / MEDDE

Orchestrer le débat sur la transition énergétique
C'est le "grand chantier du quinquennat" de François Hollande. Entre enjeux politiques et contingences environnementales, le débat sur la transition énergétique initié juste après l'arrivée au pouvoir des socialistes se présente comme un chemin pavé d'embûches pour le nouveau ministre. Philippe Martin va devoir s'imposer comme le chef d'orchestre de l'opéra wagnérien qui se joue entre les ONG et les industriels. La recherche du consensus sera indispensable pour accoucher du projet de loi de programmation énergétique à l'automne, avec un examen au Parlement à l'aube de 2014.

Faire fructifier la conférence environnementale
Sur le principe de la conférence sociale, le gouvernement a opté pour une réunion multipartite afin de définir sa feuille de route en matière d'actions écologiques et énergétiques. Le premier round a eu lieu les 14 et 15 septembre 2012. Un deuxième rendez-vous est fixé aux 20 et 21 septembre prochains, consacrés cette fois à l’économie circulaire.

Les dates-clés de la bio de Philippe Martin
-  22 novembre 1953 : naissance à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), titulaire d'une maîtrise de sciences juridiques
- 1988-1992 : chef de cabinet de Michel Charasse, ministre du Budget sous François Mitterrand
- 27 mars 1998 : élu conseiller général du Gers, puis président du Conseil général
- 19 juin 2002 : élu député de la 1re circonscription du Gers
- octobre 2007 : siégeant à la Haute autorité sur les OGM, il claque la porte du Grenelle de l'environnement suite à des divergences sur la question
- depuis juin 2012 : vice-président du groupe à l'Assemblée nationale

Prendre position sur la fiscalité écologique
C'est un des chantiers les plus urgents pour le nouveau ministre, les derniers arbitrages concernant les nouvelles taxes à inscrire dans la loi de finances 2014 devant être pris dans les prochains jours par l'exécutif. Delphine Batho s’était prononcée en faveur de l’instauration d’une nouvelle "taxe carbone" sur les carburants, et notamment sur le litre de diesel, plus polluant mais historiquement moins fiscalisé. Philippe Martin devra également décider s'il appuie ou non auprès de Matignon le coup de rabot sur les niches fiscales défavorables à l'environnement.

Préparer la conférence sur le climat de l'ONU à Paris
L'échéance cruciale pour Philippe Martin sur le plan international aura lieu en 2015, et il jouera à domicile. Après Copenhague, Durban et Doha, la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques se déroulera à Paris en 2015. Un rendez-vous qui pourrait bien donner naissance à l'accord le plus ambitieux jamais adopté sur la lutte contre le réchauffement climatique. Et qui pourrait lui permettre de faire passer son action à la postérité.

Entériner le nouveau code minier
En février, Delphine Batho et son homologue au Redressement productif, Arnaud Montebourg, présentaient les grandes lignes de la réforme du code minier initiée en 2012. Une refonte indispensable pour un code séculaire, visant à renforcer les procédures environnementales, à améliorer la concertation des populations et la transparence sur la délivrance des permis d'exploration des sous-sols et des autorisations accordées. Le projet de loi de révision du code minier doit être présenté au Parlement avant l'automne, pour une application rapide.

Installer la nouvelle Agence française pour la biodiversité
Le projet de loi-cadre sur la biodiversité doit être présenté en Conseil des ministres au cours de l’été ou à la rentrée. Son objectif principal est de permettre la création d’une nouvelle Agence française pour la biodiversité.

Poursuivre la réforme du droit de l’environnement
C’est un dossier pour lequel Philippe Martin va devoir suivre les pas de Delphine Batho. En juin, l’ex-ministre avait en effet organisé des états généraux du droit de l’environnement afin de tenter d’en simplifier les dispositions.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus