L'Usine Energie

Les sept merveilles du monde en croissance de Veolia

Ludovic Dupin , , ,

Publié le

Sortant d’une période de redressement, Veolia, spécialiste des services à l’environnement, a identifié sept relais de croissance pour les années à venir.

Les sept merveilles du monde en croissance de Veolia © Eric Piermont - AFP

Veolia a fait le plus dur pour son redressement, à en croire son PDG Antoine Frérot. Le groupe a divisé sa dette par deux en 4 ans, grâce entre autres à la cession de 6,3 milliards d’euros d’actifs. Il est également très avancé sur son programme de réduction des coûts et de départs volontaires de 1 500 personnes. Veolia veut donc maintenant renouer avec une croissance forte. Pour cela, en plus de ses métiers traditionnels dans l’eau, les déchets et l’énergie, le groupe a décidé de se positionner sur "sept thèmes de rupture", a expliqué Laurent Auguste, directeur innovation et marchés, jeudi 6 février, devant la presse.

En premier lieu apparaît l’économie circulaire, un marché mondial de plus de 10 milliards d’euros en 2020. Un domaine sur lequel compte progresser Veolia grâce à la demande accrue en ressources et à la volatilité extrêmement élevée des coûts des matières premières. Il s’agit par exemple de travailler à la récupération et à la valorisation des plastiques rigides, comme le fait déjà le groupe avec Triade Électronique, sa filiale de traitement industriel à Angers (Maine-et-Loire)

Vient ensuite "les solutions innovantes pour les villes" (marché de plus de 10 milliards d’euros en 2030). Le grand sujet des mégalopoles, où il s’agit de rénover les infrastructures vieillissantes, d’optimiser les services publics et de rétablir leur équilibre économique. Le groupe français s’enorgueillit déjà de succès à New York et Washington.

Détruire des armes

Le troisième sujet est le traitement des pollutions difficiles, comme les contaminations hospitalières, les micropolluants, les stocks de pesticides périmés et la destruction d’armes. Sur ce dernier point, le français a d’ailleurs été choisi par la Grande-Bretagne pour détruire un stock de 150 tonnes de précurseurs d’armes chimiques syriennes.

Le quatrième thème est celui du démantèlement (marché de plus de 5 milliards d’euros en 2030). Il s’agit bien sûr des déconstructions nucléaires (pour lesquelles Veolia s’est associé au CEA), mais aussi des démantèlements de plates-formes pétrolières, dont beaucoup sont en fin de vie en mer du Nord et dans le golfe du Mexique. Le démantèlement d’anciennes rames ferroviaires où l’on retrouve de l’amiante est aussi au menu.

Servir les mines en zone de stress hydrique

L’impact environnemental de l’agroalimentaire (marché de plus de 10 milliards d’euros en 2030) est le cinquième sujet sur lequel Veolia va concentrer ses efforts. La réutilisation des déchets est un sujet porteur sur lequel le français a déjà obtenu un contrat en Ecosse auprès de Diageo. Il s’agit de récupérer les déchets issus de la fabrication du whisky pour produire de l’énergie et des eaux recyclées.

L’expertise du groupe dans l’eau le pousse naturellement à se tourner vers l’industrie minière (marché de plus de 20 milliards d’euros en 2030). 70 % des projets miniers sont réalisés dans des zones à fort stress hydrique, alors même que cette activité demande et traite d’importantes quantités de liquides.

Enfin, le septième relais de croissance de Veolia est le secteur "pétrole & gaz" (marché de plus de 20 milliards d’euros en 2030). L’extraction des hydrocarbures non conventionnels, à travers la fracturation hydraulique, demande d’importantes quantités d’eau et des moyens significatifs de recyclage. Domaine dans lequel Veolia et GE possèdent des compétences uniques au monde.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte