Les secteurs qui vont repartir en 2015, Obama à l'offensive, cybersécurité : la revue de presse de l'industrie

Ce 21 janvier, Les Echos dresse la liste des secteurs qui devraient tirer leur épingle du jeu sur le front économique en France en 2015. Aux Etats-Unis, la sortie de crise est déjà là, a assuré Barack Obama lors de son discours de l'Etat de l'Union. Revue de presse.

Partager

Les secteurs qui vont repartir en 2015, selon Les Echos

Si les patrons de PME sont particulièrement pessimistes sur l'année qui débute, tout ne s'annonce pas si noir pour autant sur le front économique. Pour Les Echos, 2015 sera "l'année du redémarrage industriel en France", grâce aux effets cumulés de la dépréciation de l'euro, de la chute du prix du pétrole et du CICE. Deux secteurs vont tirer leur épingle du jeu : "la construction aéronautique et navale". La fabrication de composants électroniques, la sidérurgie et la mécanique de précision devraient aussi bien s'en sortir, selon une étude de LCL citée par Les Echos.

"Les industries agroalimentaires devraient également renouer avec une petite croissance de 0,5 %, contre 0 % l'an dernier, dopée notamment par les prix relativement bas des matières premières agricoles", ajoute le quotidien économique.

Barack Obama tourne la page de la crise

Lors de son avant dernier Discours de l'Etat de l'Union, Barack Obama s'est montré résolument offensif, face à un Congrès résolument hostile. "Porté par de bons indicateurs économiques, le président américain a vanté mardi le début d'une nouvelle ère pour les Etats-Unis, demandant au Congrès réuni au grand complet de s'attaquer aux inégalités", raconte la RTBF.

"Accepterons-nous une économie où seuls quelques uns s'en sortent de manière spectaculaire ?", a lancé Barack Obama.

"S'appuyant sur une économie en croissance, des déficits en baisse et une production énergétique 'en plein essor', il a proposé en particulier la suppression d'une niche fiscale sur la taxation des revenus du capital qui frapperait presque exclusivement 1% des contribuables les plus riches", relate la RTBF. Parmi les nombreuses idées avancées, il a évoqué la simplification de l'accès à la propriété, la hausse du salaire minimum, le développement des congés maternité et des congés maladie, ou encore la gratuité sous conditions des "community colleges" qui offrent des formations universitaires courtes.

Outre l'économie, Barack Obama a évoqué de nombreux sujets, notamment la solidarité des Etats-Unis avec "toutes les personnes dans le monde prises pour cible par des terroristes, d'une école du Pakistan aux rues de Paris". Une déclaration saluée par une standing ovation des élus américains : certains d'entre eux ont alors brandi des stylos en référence aux caricaturistes de Charlie Hebdo.

Le mot de passe le plus utilisé (et piraté) dans le monde est…

ZDnet publie le palmarès des mots de passe les plus utilisés par les internautes, établi par Splashdata. Et visiblement, il reste du travail de sensibilisation à effectuer. Le mot de passe n°1 reste le plus facile à trouver : 123456. "En seconde place, on trouve le très complexe 'password'. Les deux lauréats occupent les deux premières positions depuis maintenant trois ans, devant le plus compliqué à trouver... '12345' ou encore '12345678'", écrit ZDnet. "On oubliera pas non plus le célèbre 'qwerty' ou 'azerty' pour les français qui rendent hilares les pirates de la planète. Petites nouveautés dans le Top 20, la présence de noms de superhéros comme superman ou batman, très utilisés par les fans de comics mais dont la protection est quasiment aussi nulle que les autres".

Petit rappel utile de ZDnet : "un bon mot de passe doit être constitué de lettres minuscules et majuscules, de chiffres, faire 10 caractères environ et ne doit surtout ne rien vouloir dire".

Dans la peau d'ouvriers textiles au Cambodge

FranceTv info diffuse la bande-annonce d'un docu-réalité choc. Trois blogueurs mode norvégiens ont voulu tenter l'expérience de se mettre dans la peau d'ouvriers du textile dans une usine cambodgienne. Cela a changé leur vision de cette industrie.

"L'expérience de ces trois blogueurs au Cambodge a fait l'objet d'un documentaire-réalité, SweatShop Dead Cheap Fashion, diffusé sur la chaîne norvégienne Aftenposten en 2014", raconte France Tv Info. "Trente jours durant, ces jeunes ont été suivis par les caméras, au rythme des ouvriers d'une usine de confection de prêt-à-porter pour grandes enseignes occidentales : horaires à rallonge, ateliers surpeuplés, un salaire de 3 euros par jour. La diffusion de cette série a provoqué un large débat en Norvège sur les conditions de production des vêtements, notamment des grandes marques comme le suédois H&M. Un objectif que s'étaient fixés les producteurs du programme. Les cinq épisodes de la "télé réalité" sont disponibles sur le site du journal Aftenposten, qui a diffusé la série".

Sylvain Arnulf

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LES ECHOS
ARTICLES LES PLUS LUS