Les scientifiques favorables à l’exploration des gaz de schiste

Face aux enjeux majeurs de l’énergie, l’Académie des sciences appelle le gouvernement  à autoriser l’exploration des gaz de schiste. Enjeu : évaluer le potentiel français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les scientifiques favorables à l’exploration des gaz de schiste

Ce lundi 14 janvier, l’Académie des sciences a présenté son rapport sur "la recherche scientifique face aux défis de l’énergie"*. Alors que l’institution scientifique a été exclue du débat national sur la transition énergétique, elle fait entendre sa voix avec 9 recommandations "en direction des pouvoirs publics et de tous les acteurs de la vie économique". Et en premier lieu, les auteurs souhaitent revenir sur le bannissement des gaz de schiste du paysage énergétique.

"L’avenir énergétique est trop incertain pour qu’on puisse se permettre de ne pas faire au minimum une évaluation des possibilités", indique le rapport. Aussi, Sébastien Candel, le président du Comité de prospective en énergie de l'Académie des sciences, juge qu’"il faut reprendre le dossier et au minimum mesurer le potentiel des gaz de schiste". L’Académie invite à autoriser les forages exploratoires. "Il faut séparer l’exploitation de la connaissance des gisements", juge Philippe Candel. L’institution ne fait pas l’impasse sur les questions environnementales, en particulier la gestion de l’eau. Mais elle considère que la définition d’un cahier de charges précis, peut-être au niveau européen, peut garantir des conditions acceptables d’exploitation. "La prise de risques calculée et raisonnée, s’appuyant sur des études sérieuses, ne doit pas être bannie", résume-t-elle.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans ses autres recommandations, l’Académie invite à diversifier des ressources énergétiques sans n’en exclure aucune, y compris le nucléaire. Elle propose de mettre l’accent sur l’efficacité énergétique, de développer le stockage de l’électricité et les réseaux pour gérer l’intermittence des énergies renouvelables. Autant de propositions, pas fondamentalement originales, mais qui sont présentées sous un angle nouveau. Elles s’appuient sur des démarches scientifiques et systémiques : définition d’objectifs précis sans tolérer l’approximation, émergence de solutions reposant sur la science et la technique, prise en compte des sujets sous tous leurs aspects (économie, indépendance, environnement…).

Ludovic Dupin

* "La recherche scientifique face aux défis de l’énergie", comité de perspective en énergie de l’Académie des sciences, Editions edp sciences, 248 pages, 29 euros.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS