Les sanctions US contre le chinois ZTE vont être levées

PEKIN (Reuters) - Les Etats-Unis vont lever les sanctions interdisant les compagnies américaines de vendre des pièces détachées et des logiciels à l'équipementier télécoms chinois ZTE, a rapporté mardi le Wall Street Journal dans son blog chinois, citant des sources confidentielles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les sanctions US contre le chinois ZTE vont être levées
Les Etats-Unis vont lever les sanctions interdisant les compagnies américaines de vendre des pièces détachées et des logiciels à l'équipementier télécoms chinois ZTE, a rapporté mardi le Wall Street Journal dans son blog chinois, citant des sources confidentielles. /Photo prise le 14 mai 2018/REUTERS

Washington et Pékin sont proches d'un accord pour la levée des sanctions contre ZTE, ont dit à Reuters deux sources au courant des discussions.

L'accord pourrait inclure le retrait des tarifs douaniers chinois sur les importations de produits agricoles américains, et une hausse de ces importations, ont précisé ces sources sous couvert d'anonymat, les négociations étant confidentielles.

Selon le Wall Street Journal, la firme chinoise va être contrainte, dans le cadre de l'accord, de procéder à des changements importants dans son équipe dirigeante et son conseil d'administration.

Les Etats-Unis et la Chine tentent de finaliser un accord afin d'éviter une guerre commerciale. Les grands principes ont été actés au cours du week-end, a déclaré lundi le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Pékin a exigé que le problème ZTE soit réglé avant d'aborder des négociations commerciales plus larges, ont annoncé des sources proches du dossier.

Le président américain Donald Trump avait déclaré la semaine dernière qu'il collaborait avec son homologue chinois Xi Jinping pour permettre à ZTE, pénalisé pour avoir enfreint les sanctions imposées à l'Iran, de reprendre ses activités.

Vivement critiqué par les parlementaires, républicains comme démocrates, Trump a souligné que l'équipementier télécoms chinois était un acheteur important pour les fournisseurs américains de pièces détachées.

Comme les autres grands équipementiers télécoms, ZTE s'appuie sur des fournisseurs américains tels que Qualcomm ou Intel pour une bonne partie des composants utilisés dans ses smartphones et ses équipements de réseaux.

(Michael Martina, Se Young Lee, Jean Terzian pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS