L'Usine Nouvelle

L'Usine Matières premières

Les Salins du Midi acquièrent les salines Margherita di Savoia en Italie

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vu sur le web L'entreprise française Salins du Midi va s'offrir les salines italiennes Margherita di Savoia, a-t-on appris le 23 août. Une opération à 5,4 millions d'euros qui soulève des critiques en Italie.

Les Salins du Midi acquièrent les salines Margherita di Savoia en Italie
Les salines Margherita di Savoia en Italie s'étendent sur 4500 hectares.
© Atisale

Une belle opération à l’international pour Salins du Midi... mais qui fait grincer des dents de l'autre côté des Alpes. Le groupe français va acquérir les salines Margherita di Savoia, a rapporté la presse italienne vendredi 23 août. Une opération à 5,4 millions d’euros qui renforce l’influence du secteur agroalimentaire français en Italie.

La vente des salines donne suite à un appel d’offres de la banque italienne Monte dei Paschi di Siena (MPS) à la suite de difficultés financières de Salapia-Atisale. Salins du Midi devrait finaliser l’acquisition des deux sociétés Salapia-Atisale au mois de septembre ou d’octobre.

500 hectares dédiés à la production

Situées dans le sud du pays, dans la région des Pouilles, les salines Margherita di Savoia appartiennent à Salapia-Atisale et comptent 160 employés. Elles s’étendent sur 4500 hectares, dont 500 hectares dédiés à la production. Il s’agit de l’une des plus grandes étendues d’eau en Europe. Selon le média italien Sole 24 Ore, les deux sites de Margherita di Savoia et de Sant’Antioco en Sardaigne représentent une production annuelle de 700 000 tonnes pour 30 millions d’euros de chiffre d’affaires par an.

En Italie, la cession des salines à un groupe français a de quoi faire réagir. D’autant plus qu’il s’agit d'un ancien monopole d’État et que les salines exploitées bordent une réserve naturelle. La cession à une entreprise française suscite notamment des inquiétudes pour l’emploi et le développement du site. “Nous ne devons pas discuter de la nationalité de ceux qui investissent mais espérer que cela apportera enfin de la stabilité et un avenir à une ressource du territoire”, a répondu à Sole 24 Ore Gianni Rotice, le président de l'organisation patronale locale Confindustria Foggia.

Avec 1500 salariés, les Salins du Midi produisent 4 millions de tonnes de sel par an et ont enregistré un chiffre d’affaires de 144 millions d’euros en 2018.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte