Les salariés de Total en Béarn en grève

Social

Partager

L’ambiance risque d’être tendue, lundi prochain à Lacq (Pyrénées-Atlantiques), au moment où Christophe de Margerie, P-DG du groupe Total, inaugurera en début de matinée, à Lacq, en présence de la secrétaire d’Etat aux technologies vertes et des négociations sur le climat, Valérie Létard, le pilote industriel de captage stockage de CO², les salariés du groupe pétrolier seront en grève, pour partie, que ce soit sur le site de TEPF, qui exploite le gisement de gaz, à Lacq mais aussi à Pau.

En effet, les syndicats (CGT, CFDT, FO et Sictame Unsa) appellent les 1 800 employés du centre technique et scientifique Jean-Feger que possède Total à Pau, à arrêter le travail entre 10 h et 12 h et à se rendre à Lacq pour faire monter la pression.

Leurs revendications ? D’ordre salarial. Déjà, les employés de l’usine TEPF de Lacq qui exploite le gisement de gaz avaient observé une grève entre le 23 décembre et le 5 janvier dernier devant le refus de la direction du groupe d’accorder des augmentations de rémunération de 2,3 % assorties d’une prime de 900 euros.

Cette dernière s’en est tenue à une augmentation de 2,1 % pour les salaires les plus bas, 1,7 % pour les salaires moyens et 1,4 % pour les plus hauts. Pas question de donner une prime. Mais le groupe s’est engagé sur une enveloppe de 400 000 euros destinée à « récompenser » les salariés qui forment et apportent leur savoir-faire aux plus jeunes. L’objectif étant que le site de TEPF fonctionne au mieux jusqu’à l’arrêt définitif en 2013. L’extinction du gisement de gaz naturel étant programmée pour cette date.

Reste que l’appel à la grève et la présence des salariés manifestants lundi matin risque de faire tâche dans cette présentation de ce pilote destiné à capter et à enfouir 150 000 tonnes de dioxyde de carbone d’ici à deux ans, à 4 500 m de profondeur, dans un ancien champ gazier au sud de Pau. Un investissement au global de 60 millions d’euros.

De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS