Les salariés de Thales Services contestent la cession à GFI Informatique

Publié le

Ils étaient plus d’une centaine à être réunis ce 29 août devant l’usine toulousaine et une soixantaine devant le tribunal de Versailles.

Les salariés de Thales Services contestent la cession à GFI Informatique

Les élus des syndicats CFDT, CGT, CGC et FO sont venus pour soutenir l’assignation de la direction réclamée par les élus du personnel. Ils estiment en effet avoir reçu une information économique et sociale insuffisante pour que le comité d’entreprise rende un avis motivé, qui est en principe une étape obligatoire avant toute cession.

Thales  et GFI Informatique envisagent depuis 2011 la cession à GFI de l’activité "Business Solutions" (BUS), qui compte 530 personnes (dont 130 à Toulouse) sur un total de 3 600 chez Thales Services.  Mais la direction de Thales a assuré aux syndicats que le projet n’aurait aucune conséquence sociale, compte tenu de l’engagement du repreneur. Pour la direction, c’est la meilleure solution pour la croissance de cette activité.

Malgré tout, les salariés multiplient les manifestations de contestation depuis des mois. "Notre action a été assez spectaculaire, avec un fort soutien des salariés des autres unités du groupe", a estimé Athena Lartigue, déléguée CGT à Toulouse.

La juge des référés doit rendre sa décision concernant l’assignation le 14 septembre prochain.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte