Quotidien des Usines

Les salariés de Technico dans le flou

Publié le

Social

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Malgré l'annonce de la reprise prochaine de la branche fixations aéronautiques de Fairchild Fasteners par le groupe américain Alcoa, la centaine de salariés de la filiale Technico , qui produit des pièces décolletées à Vougy et Marignier (Haute-Savoie), est dans le flou. Une vingtaine de postes ayant déjà été supprimés depuis le début de l'année, le personnel espère que le changement de propriétaire n'entraînera pas de nouvelles mesures d'allégement des effectifs et que la pérennité des sites est dorénavant assurée.

Le groupe Alcoa va néanmoins devoir préciser comment il compte positionner les deux sites savoyards par rapport à une autre usine de pièces décolletées qu'il reprend à Fairchild Fasteners : celle de la SNEP qui emploie une centaine de salariés à Montbrison (Loire).

Une fusion entre Technico et SNEP ayant donné lieu a un début d'exécution, une partie du parc de machines du site de Marignier a récemment été transférée à Montbrison. Aucune autre mesure de rapprochement entre les deux sites n'est pour l'instant envisagée .

Michel QUERUEL

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte