Les salariés de ST-Ericsson se mobilisent à Paris-Montrouge

Social

Partager

Après l'annonce fin avril 2009 par la société STMicroelectronics de la suppression dans sa filiale ST-Ericsson de 1 200 emplois sur 8 000 dans le monde, les salariés des sites français sont dans l'attente de leur sort.

Le CCE (comité central extraordinaire d'entreprise), qui devait se tenir le 19 mai dernier, a finalement été reporté au 4 juin. ST-Ericsson a été créée il y a trois mois par le fabricant franco-italien ST et le suédois Ericsson pour regrouper les activités des technologies sans fil.

En France, ST-Ericsson emploie environ 2 500 salariés répartis sur les sites de Grenoble, Caen, Le Mans et Sophia-Antipolis ainsi que 300 salariés au siège social à Paris-Montrouge.

Inquiets pour leur avenir, les salariés, soutenus par les syndicats CFE-CGC et CGT, ont décidé de maintenir la pression sur la direction en organisant une manifestation mardi 26 mai, jour de la mobilisation syndicale nationale, devant le siège social de Montrouge.

« La direction de STMicroelectronics nous a déjà annoncé le gel des salaires et la division par deux des investissements qui avaient prévus chez ST-Ericsson. A terme, nous craignons surtout que ST-Ericsson se sépare purement et simplement de cette branche téléphonie mobile », déclare Alain Morand, délégué syndical CGT chez ST-Ericsson.

Une pétition nationale sera envoyé le 3 juin à Luc Chatel, ministre de l'Industrie, demandant entre autres « que l'Etat, en tant qu'actionnaire de référence de STMicroelectronics, pèse sur sa Direction pour qu'elle annule ces suppressions d'emplois car la bonne santé financière de ST-Ericsson ne les justifient pas ».

Un courrier a également été envoyé au maire et aux députés de Paris-Montrouge.

En Ile-de-France, Marion Kindermans

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS