Les salariés de Sanofi dans Paris pour défendre leurs emplois

Selon les informations de L'Usine Nouvelle, les militants CGT du groupe pharmaceutique manifestent ce mercredi à travers Paris. Ils craignent que des suppressions d’emplois en France ne soient annoncées demain. La direction ne dit rien…

Partager

Les salariés de Sanofi dans Paris pour défendre leurs emplois

Vous avez peut-être croisé leur bus. Ce mercredi, ils sont une centaine de militants CGT de Sanofi à se déplacer dans les rues de Paris. Arrêt devant le siège de leur entreprise, devant plusieurs ministères, le siège du Leem (le syndicat des industriels du médicament) ou encore la Bourse : ces salariés veulent se faire entendre à tout prix.

Car demain se tient un comité de groupe de Sanofi, "avec un fort risque d’annonce de nouvelles restructurations, affirme à L’Usine Nouvelle Thierry Bodin, coordonnateur CGT de Sanofi. Nous avons envoyé un courrier intersyndical il y a quatre semaines au ministère du Redressement Productif, en demandant à être reçus".

Leur courrier aurait-il fait mouche ? Lundi 2 juillet, ce sont les dirigeants du groupe pharmaceutique, Chris Viehbacher, patron monde et Christian Lajoux, patron France, qui auraient rencontré Arnaud Montebourg, selon Challenges.

4 000 suppressions d’emplois dans le précédent plan

Faut-il pour autant s’attendre à de nouvelles coupes, comme celles annoncées dans d’autres filiales à l’étranger par le groupe en fin d’année dernière ? Ces derniers mois, la France avait été épargnée. Mais les salariés n’ont pas oublié les 4 000 suppressions d’emplois et les fermetures de sites mises en œuvre dans l’Hexagone durant le premier plan d’économies de deux milliards d’euros, lancé entre 2009 et 2011 suite à l’arrivée de Chris Viehbacher.

D’autres comités d’entreprise à venir en juillet

Les militants CGT s’attendent au pire, car "la direction de Sanofi vient d’annoncer un nouveau plan d’économies de deux milliards d’euros pour la période 2012-2015, affirment-ils. Elle a pris un seul engagement pour les trois ans à venir, porter le niveau de dividende de 35% à 50% du résultat net."

A la direction de Sanofi, on ne donne aucun élément. "Un comité de groupe ordinaire se réunit demain, précise un porte-parole. A la demande des représentants du personnel, l’ordre du jour prévoit d’évoquer, parmi différents points, les perspectives d’emplois en France pour les trois prochaines années."

En 2011, Sanofi a réalisé 5,9 milliards d’euros de bénéfices, pour 33,4 milliards de chiffre d’affaires. Touchera-t-il à l’emploi en France pour maintenir ces résultats malgré la montée en puissance des génériques de ses médicaments ? Réponse jeudi 5 juillet. Des comités centraux d’entreprises devraient ensuite se tenir les 9 et 12 juillet pour la partie recherche et la partie vaccins du groupe pharmaceutique.

Gaëlle Fleitour Rédactrice en chef, en charge du Web
Gaëlle Fleitour

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SANOFI
ARTICLES LES PLUS LUS