L'Usine Auto

Les salariés de PSA se mobilisent avant le CCE

Publié le

Mardi, une importante réunion doit préciser les conséquences sociales en France du plan d'économie de PSA. Des syndicats appellent les salariés à manifester devant le siège du groupe.

Les salariés de PSA se mobilisent avant le CCE © D.R.

6 000 postes vont être supprimés en Europe. Les syndicats, déjà inquiets avant même l'annonce de ce plan, vont chercher à influer sur les arbitrages en cours.

Au cours de la réunion de mardi, la direction de PSA va détailler l'impact sur l'emploi en France du plan annoncé fin octobre. Ce projet prévoit en 2012 la suppression au niveau européen de 1 000 postes de production et de 5 000 emplois dans diverses activités.

Un porte-parole de la direction a déjà précisé que cette réunion ne porterait pas sur l'avenir des sites d'Aulnay et Sevelnord (Nord). Les salariés de ces deux sites sont particulièrement inquiets depuis la publication en juin d'une note de travail évoquant l'hypothèse de leur fermeture.

Le groupe a depuis indiqué que la fermeture d'Aulnay (3 600 salariés) n'était "pas d'actualité" et que la C3 y serait produite jusqu'en 2014. Mais la production y a été divisée de moitié depuis 2004. Concernant l'usine de Sevelnord (2 800 salariés), situé à Hordain (Nord), Fiat a annoncé qu'il se retirait du projet à partir de 2017.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte