Les salariés de Philips Lighting entament un bras de fer

Près de 200 grèvistes des usines Philips de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) et Miribel (Ain) sont montés à Paris jeudi 29 septembre pour faire pression sur leur direction. L'entrepôt de Philips à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) a été bloqué.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les salariés de Philips Lighting entament un bras de fer

Les salariés Philips Lighting ont entamé une épreuve de force avec leur direction. Le 28 septembre au matin, une centaine d'employés de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), une usine qui fermera en 2017, ont paralysé les entrepôts de Philips à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), qui desservent la France et l'Europe du Sud.

Dans le même temps, une soixantaine de leurs collègues de Miribel (Ain) ont manifesté devant le siège du groupe à Suresnes (Hauts-de-Seine) où se tenait une nouvelle réunion de négociation sur les conditions du plan social annoncé il y a un mois.

La direction a suspendu la séance, demandant que le "blocage soit levé afin de pouvoir mener des négociations dans un esprit le plus calme et le plus constructif possible". De leur côté, les manifestants ont crié des slogans hostiles à la direction, rappelant que le dividende des actionnaires avait augmenté cette année, passant de 21 à 24 euros par action.

Le groupe néerlandais va stopper sa production d'éclairage en France. L'usine de Lamotte-Beuvron, où travaillent 89 salariés, sera fermée d'ici l'été 2017. D'autre part, 140 postes seront supprimés à Miribel (Ain). Les gammes seront délocalisées dans d'autres usines Philips, en Hongrie, en Pologne et en Espagne.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS