Les salariés de New Fabris ne cèdent pas

Social

Partager

La situation reste bloquée chez New Fabris, sous-traitant automobile à 90 % pour Renault et PSA Peugeot Citroën placé en liquidation judiciaire, à Châtellerault (Vienne).

Les salariés de New Fabris, qui emploie 366 personnes, menacent toujours de faire sauter les bombonnes de gaz déposées dans l’usine. Ils ne se résignent pas à perdre leur poste de travail sans une compensation. Ils demandent à recevoir 30 000 euros d’indemnités « supralégales » par employé licencié.

Les ouvriers demandent aussi aux deux constructeurs de participer aux paiements des indemnités, mais les deux groupes ont fait savoir qu’« une telle indemnité n’est pas de notre ressort. Nous ne pouvons pas et ne voulons pas rentrer dans des négociations qui concernent seulement la direction de New Fabris et ses employés ».

Le ministre de l’Industrie Christian Estrosi, qui devrait rencontrer les représentants des salariés le 20 juillet, a affirmé que : « Je ne reçois pas sous le coup de la menace. Si les salariés continuent, je ne les recevrai pas ».

L.M.

Les gros coups de poings de salariés désespérés
La liste des sites occupés ou rendus inaccessibles par des salariés menacés de perdre leur emploi s'allonge semaine après semaine. Quelques exemples.

Juillet 2000
Cellatex

Novembre 2002
Daewoo : pour arrêter le projet de délocalisation, les ouvriers de l’usine de Longwy menacent de déverser des produits chimiques dans la Chiers. Ils occupent l’usine et y séquestrent les patrons.

Janvier 2003
Metaleurop

Mars 2008
Lenoir-et-Mernier

Février 2009
Scapa

Mars 2009
Sony à Pontonx-sur-l'Adour

3M à Pithiviers

Caterpillar à Grenoble

Avril 2009
FM Logistic à Woippy

Faurecia dans l'Essonne

Juillet 2009
Rapidex : le patron du groupe Bobst retenu à l'intérieur de l'usine Rapidex

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Nortel et New Fabris : les salariés menacent de faire sauter l’usine avec des bonbonnes de gaz

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS