Les salariés de MoryGlobal menacent de bruler des marchandises pour obtenir la négociation d'un PSE

Plus d'une trentaine de salariés de MoryGlobal (anciennement Mory Ducros) menacent de faire bruler 5 000 palettes de marchandises du transporteur stockées dans des entrepôts à Strasbourg, qu'ils occupent depuis le 23 mars au matin. Objectif : obtenir la négociation et la mise en œuvre d'un plan de sauvegarde de l'emploi, alors que l'entreprise, en mauvaise santé depuis des années, est menacée de liquidation judiciaire. 

Partager
Les salariés de MoryGlobal menacent de bruler des marchandises pour obtenir la négociation d'un PSE

Entre 30 et 40 salariés en grève du transporteur MoryGlobal (ex-Mory Ducros) se sont installés dans les entrepôts de l'entreprise à Strasbourg. Selon les syndicats, pour faire pression sur le groupe menacé de liquidation judiciaire et les pouvoirs publics, ils se disent prêts à bruler 5 000 palettes de marchandises.

Cette grève, en cours depuis le 18 mars, vise à pousser les autorités à ouvrir des négociations sur un plan de sauvegarde de l'emploi d'ici le 31 mars, date à laquelle l'administrateur judiciaire de la société demandera sa liquidation en bonne et due forme au tribunal de commerce de Bobigny. Cette liquidation conduirait au licenciement des 2 200 employés de MoryGlobal.

2 200 emplois maintenus sur 5 000

Le groupe, malade depuis des années, avait déjà fait parler de lui en novembre 2013 : il avait été sauvé de justesse par le fonds d’investissement Arcole Industries avec l’appui de l’Etat (qui avait accordé un prêt de 17,5 millions d’euros). Le prix à payer avait été lourd : 2 200 emplois maintenus sur 5 000.

L’an passé, le transporteur a subi une perte nette de 40 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros. Le marché de la messagerie française souffre de surcapacités depuis des années. La crise économique, la désindustrialisation et le développement du e-commerce ont accéléré sa baisse d’activités. Résultat : le secteur est devenu une véritable jungle avec une concurrence exacerbée et des marges proches de zéro, alors même que les frais fixes sont importants (plates-formes de groupage et dégroupage, camions).

Lélia de Matharel

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS