Quotidien des Usines

Les salariés de Lustucru Arles sur le point de reprendre leur entreprise

Publié le

Social


L'annonce pourrait intervenir la semaine prochaine. Un an après l'inondation de leur usine d'Arles suivie de la décision de Panzani de fermer définitivement le site, les salariés de Lustucru bouclent leur dossier de création d'une scop (société coopérative ouvrière de production). Le cabinet Sogex-Acte achève lundi 22 novembre la validation du business plan. Rien n'est encore acquis, mais selon la CGT, le projet serait viable. La scop reprendrait près de la moitié des 148 employés de l'usine de transformation de riz (40.000 tonnes produites par an, pour un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros).
Panzani a promis de céder son terrain aux collectivités pour un euro symbolique. Le foncier ne poserait donc pas de problème. En revanche, il reste à trouver des capitaux pour financer la remise en état du site et le fonds de roulement, soit plusieurs dizaines de millions d'euros. Conseil Général et Conseil Régional cherchent actuellement un montage juridique pour apporter une aide évaluée à 6 millions d'euros. Selon la CGT, trois établissements financiers, le Crédit Coopératif, Crédit Mutuel Méditerranéen et la Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse soutiendraient le projet. « Si l'aspect financier apparaît délicat, le dossier semble en revanche beaucoup plus solide au niveau commercial » explique Philippe Hurdebourcq, responsable du service industrie à la CCI du Pays d'Arles. « Ils ont déjà trouvé des solutions en terme de débouchés commerciaux, avec notamment une diversification dans la restauration collective ».
La scop prévoit de s'appuyer sur la filière rizicole locale, qui produit 100.000 tonnes de riz de Camargue par an. Un premier contact avec le groupement coopératif Sud Céréales (12 millions d'euros de chiffre d'affaires) pourrait déboucher sur un partenariat. Sud Céréales construit actuellement une usine (50.000 tonnes de riz étuvé et 25.000 tonnes de riz blanchi) à Arles. Ses équipements ne lui permettront pas de faire du conditionnement pour le marché des particuliers. Une niche dans laquelle la jeune scop pourrait se positionner.
De notre correspondant en Provence Alpes-Côte d'Azur, Gérard Tur.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte