Les salariés de Gad obtiennent de meilleures indemnités de licenciement

Les représentants du personnel de la société Gad, en redressement judiciaire depuis février, ont obtenu de meilleures indemnités de licenciement lundi lors d'un CCE tendu à Rennes, alors que plusieurs centaines d'emplois sont menacés, a annoncé le représentant FO.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les salariés de Gad obtiennent de meilleures indemnités de licenciement

Les salariés de Gad ont obtenu lundi 7 octobre de meilleures indemnités de licenciement lors d'un CCE tendu à Rennes, alors que plusieurs centaines d'emplois sont menacés dans le groupe d'abattage de porcs, a annoncé le représentant FO en fin de journée.

Relèvements des primes selon l'ancienneté

Alors que les primes légales s'élèvent en moyenne à environ 300 euros par année de présence dans cette société, les représentants du personnel ont obtenu une prime supplémentaire de 1 000 euros pour les salariés jusqu'à trois ans de présence, a expliqué Olivier Le Bras, représentant FO, à l'issue de la réunion avec la direction.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au-dessus de trois ans, les salariés licenciés obtiendront 197 euros supplémentaires par année de présence. Pour 10 ans de présence, la prime s'élèvera à 2 970 euros. Pour 20 ans de présence, à 4 .940 euros. "C'est une évolution sur les primes mais pour nous, ce n'est pas assez", a commenté Olivier Le Bras.

CCE tendu à Rennes

Entre 150 et 200 salariés, désespérés par la situation et le risque de licenciement, avaient fait le déplacement lundi à Rennes et ont tenté de pénétrer de force dans l'hôtel où se déroulait le CCE, alors que celui-ci venait de débuter. Des échauffourées ont alors éclaté avec les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Au cours du CCE, la majorité des représentants du personnel a refusé de commenter le plan de continuation que présenté mercredi 8 octobre la société Gad devant le tribunal de commerce de Rennes qui se prononcera le 11 octobre. En cas de rejet, cela entraînerait la liquidation de la société qui compte au total 1 700 employés.

Le reportage de France TV Info sur le dernier CCE de Gad

0 Commentaire

Les salariés de Gad obtiennent de meilleures indemnités de licenciement

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS