Quotidien des Usines

Les salariés de Flodor continuent leurs actions

, ,

Publié le

Social

Le Comité d'entreprise extraordinaire (CE) de Flodor, à Péronne a bien eu lieu ce jeudi avec la direction et les avocats sur « les modalités prévues pour l'achèvement du transfert d'équipement ». Autrement dit, pour finir le démantèlement -interrompu- des chaînes 3 et 4 par la maison mère Unichips.

Le CE et le CHSCT ont lancé un référé au niveau du Tribunal du commerce d'Amiens afin « de demander la réintégration du matériel destitué qui se retrouve en Italie », comme l'a expliqué Angelo Ondicana, secrétaire du CE. « Le but de la manœuvre est que la direction attende 3 à 4 mois pour prendre le restant du matériel démonté au lieu de 3 ou 4 semaines. On veut que nos 200 salariés continuent à travailler sur le site».

Par ailleurs, le CE a nommé un expert-comptable de la société parisienne Sogex-Acte qui rendra son rapport ce lundi.Enfin, la direction a aussi promis de remettre en état les machines pour créer une mini-chaîne mais « on ne croit plus en grand chose » souligne Angelo Ondicana. « Nous attendons toujours de la direction des réponses à nos questions quant à l'avenir du site ». Prochain rendez-vous : le 11 septembre.

Anna Zagroun

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte