Les salariés de First Aquitaine Industries débarquent au Mondial de l’automobile

Social

Partager

Ils sont sur les starting-blocks. Demain samedi 2 octobre, 400 salariés sur les 1 500 que compte FAI, First Aquitaine Industries, l’usine de transmissions automatiques implantée à Blanquefort, en Gironde, prendront le train, avec une trentaine d’élus locaux. Direction : le mondial de l’automobile qui se tient en ce moment à Paris.

La manifestation est bien huilée : départ à 5h40 en gare de Bordeaux. Chacun se verra remettre le tee-shirt « Ford-Sauvons les emplois » ainsi qu’un ticket d’entrée au Salon. Des bus assureront la jonction entre la gare d‘Austerlitz et la porte de Versailles. Au global, un déplacement qui coûte 49 000 euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Certes, le PS, le PC, le Modem et le NPA ont mis la main à la poche. N’empêche qu’il a fallu emprunter 20 000 euros. La CGT Métallurgie, la CGT Caisse des Dépôts et Consignations ont joué aux banquiers ainsi que quelques membres du comité de soutien.

Une fois sur place, à 12h00, rassemblement à l’extérieur du Mondial et prises de paroles des personnalités politiques des différents partis. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche, Noël Mamère, député Vert de Gironde, Pierre Laurent, secrétaire national du PC et Olivier Besancenot, à la tête du NPA, devraient y aller chacun de leur couplet. Pour le PS, le nom de Ségolène Royal circule.

Puis les salariés de FAI entreront dans le salon pour se retrouver devant le stand de Ford, qui a cédé en février 2009, l’usine girondine à la holding allemande HZ, laquelle n’a amené aucune diversification, à ce jour. Une petite éclaircie pourrait tout de même se dessiner après ce week-end.

Lundi 4 octobre, les représentants du CE de FAI sont conviés à Cologne chez Ford Europe. « Un nouveau projet pourrait être proposé par Ford pour notre usine » indique Philippe Poutou, secrétaire du syndicat CGT. Reste que le prochain comité de pilotage présidé par la ministre de l’économie de l’industrie et de l’emploi, Christine Lagarde, initialement prévue le 11 octobre, aurait été repoussée.


De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS