Les salariés de Fessenheim interpellent à nouveau François Hollande

Le candidat socialiste s’est engagé en cas d’élection à fermer la plus vieille centrale nucléaire française.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les salariés de Fessenheim interpellent à nouveau François Hollande

Les salariés du site ont indiqué via un courriel envoyé à l’AFP ce 27 avril que le candidat socialiste n’a pas pris contact avec eux. Et ce, malgré une sollicitation la semaine dernière des délégués de la CGT.

Les salariés ont donc rappelé ce vendredi à François Hollande qu’ils attendaient toujours de le rencontrer avant le second tour de la présidentielle. "S'il ne nous répond pas, peut-être envisagerons-nous d'autres actions, comme de nous inviter à une de ses réunions publiques", a dit à l'AFP Jean-Luc Cardoso, de la CGT de Fessenheim.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le candidat socialiste s’était engagé en mars dernier à prendre rapidement contact avec eux. C’était à l’occasion d’une rencontre avec les représentants des salariés à son QG de campagne. A l’époque les syndicats assuraient que le candidat était prêt à mettre en place un groupe de travail entre le PS et les élus de Fessenheim ainsi que d’ouvrir un large débat sur l’énergie.

Pour l’heure, l’équipe de campagne du candidat socialiste n’a pas souhaité commenter l’information.

François Hollande a annoncé son intention de fermer Fessenheim, "parce que c'est la plus vieille centrale", et qu'elle est située en zone sismique, une position qualifiée de "dogmatique" par les représentants des salariés.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS