Les salariés d’Areva défendent l’emploi et les salaires

Ils étaient plusieurs centaines à manifester devant quatre sites du groupe nucléaire français à l’appel de l’intersyndicale CFTC, CFDT, CGT, FO, CFE-CGC et Unsa.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les salariés d’Areva défendent l’emploi et les salaires

"Avec l'annonce du plan stratégique fin 2011, nous avons de vraies inquiétudes: les embauches et les salaires sont gelés et 1.200 postes doivent être supprimés en quatre ans", a expliqué à l'AFP Patrick Lescure, délégué central CGT.

Les salariés d’Areva dénoncent notamment les mesures de rigueur annoncées le 13 décembre par le président du directoire du groupe Luc Oursel, car ils les jugent injustes et contreproductives.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les sites concernés par ces manifestations sont ceux du Tricastin (avec des barrages filtrants), de La Hague (distribution de faux billets de 500 euros), de la filiale NC à Lyon ou encore du siège à Paris.

Face à ces mouvements, la direction générale a assuré être consciente de l’effort demandé aux salariés. Mais un porte-parole du groupe a rappelé qu’une prime générale de soutien salarial de 500 euros a été distribuée à tous les collaborateurs. L’objectif étant de limiter les effets de cette année de transition.

Areva compte 48 000 salariés dans le monde, dont 28 000 en France.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS