Les retraites, les jeunes entrepreneurs, Microsoft et la SNCM : la revue de presse de l'industrie

,

Publié le

De nombreux journaux font leur une sur la conférence sociale qui s'ouvre ce jeudi. Principal enjeu pour les syndicats et le patronat : la recherche d'un compromis sur la future réforme des retraites mais également sur les questions d'emploi et de formation professionnelle. Dans le reste de l'actualité : un numéro spécial de La Tribune consacré aux jeunes créateurs d'entreprises, Microsoft aurait échoué dans ses négociations visant à racheter la division téléphones portables de Nokia et une journée décisive pour la SNCM. La revue de presse de l'industrie de ce jeudi 20 juin.

Les retraites au centre de la conférence sociale

L'un des principaux enjeux de la conférence sociale qui s'ouvre ce jeudi 20 juin: préparer la prochaine réforme du système des retraites.

Pour La Croix, le gouvernement, en concertation avec les syndicats et le patronat, part "à la recherche de LA réforme". Pour qu'elle soit acceptable, écrit la quotidien, "elle devra être juste et durable".

 

 

La conférence sociale occupe la une de nombreux autres journaux comme Libération et L'Humanité.

"Réformes : les syndicats au pied du mur", titre Libération : "De la CGT au Medef, les partenaires sociaux sont au coeur de la conférence sociale (...) sur l'avenir des retraites, l'emploi et les services publics".

 

 

De son côté, L'Humanité tire la sonnette d'alarme : "Emploi - Retraite - Industrie : la conférence de toutes les urgences". Pour le quotidien, "la deuxième conférence sociale s'ouvre aujourd'hui dans un climat nettement plus tendu que la première il y a un an" et, notamment, "le débat promet d'être explosif sur les retraites et l'emploi".

 

 

Mais si cette deuxième conférence sociale s'ouvre sur fond de grogne des syndicats, le patronat n'est pas en reste, comme le souligne France Info, qui rappelle que Laurence Parisot s'est vivement opposée au projet contenu dans le rapport Moreau remis la semaine dernière. La hausse des cotisations pour le patronat : "c'est tout simplement inenvisageable", a martelé la patronne des patrons, en route pour sa dernière bataille en tant que présidente du Medef.

 

 

"Génération peur de rien"

La Tribune publie ce jeudi une édition spéciale de son hebdomadaire sur la "Génération peur de rien". Dans un contexte économique difficile, un numéro dédié aux jeunes entrepreneurs ayant fait le choix de rester en France pour lancer leur activité alors qu’ils n’ont qu’entre 18 et 35 ans.

 

A l'inverse, Le Figaro revient sur l'étude de la Conférence des grandes écoles sur l’insertion des jeunes diplômés qui évoque une baisse de 15 % des rémunérations moyennes de départ depuis 2000, de 11% pour les ingénieurs.

Principale conséquence pour le quotidien, la fuite des jeunes cerveaux attirés notamment "par des salaires plus attractifs à l'étranger".

 

 

 

Microsoft aurait échoué à racheter les portables de Nokia

Le groupe informatique américain Microsoft a mené des discussions avancées ce mois-ci avec l'équipementier en télécoms finlandais Nokia pour lui acheter ses téléphones portables, mais elles ont échoué et ne devraient pas être relancées, affirme le Wall Street Journal.

Les deux groupes coopèrent déjà pour fabriquer un smartphone, le Lumia, mais leur collaboration aurait ainsi été nettement renforcée, explique le quotidien financier.

 

 

Journée décisive pour la SNCM

Alors qu'un conseil de surveillance de la compagnie maritime SNCM est prévu ce jeudi, La Provence revient sur les deux options possibles pour l'avenir de l'entreprise.

"L'une d'entre elles, présentée par Veolia, le principal actionnaire, prévoirait en particulier la suppression de 800 postes et une réduction de la voilure au niveau de la flotte. L’autre option, soutenue par le personnel (qui détient 9% du capital) et l’Etat (25%) consisterait à l’inverse à développer l’entreprise en investissant et à éviter tout licenciement", explique le quotidien.

 

 

Julien Bonnet

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte