Les retraites anticipées pour pénibilité resteront limitées

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les départs anticipés à la retraite pour cause de pénibilité resteront limités. Selon les calculs de la caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) pour le conseil d’orientation sur les retraites, en 2018, 18 000 salariés utiliseront les points de leur compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) pour partir à la retraite plus tôt. Ils seront 28 000 en 2030, 50 000 en 2040, 100 000 en 2070. La Cnav estime qu’à partir de 2020, entre 2,6 et 3 millions de salariés (sur 16 millions) seront, à un instant T, exposés à au moins un facteur de pénibilité. Des calculs valables si les règles ne changent pas. Or Emmanuel Macron a promis de « suspendre » le compte pénibilité, considérant que certains de ses dix critères n’étaient pas[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte