Les résultats portent les indices en Europe, SocGen brille

par Patrick Vignal

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les résultats portent les indices en Europe, SocGen brille
Les principales Bourses européennes progressent jeudi dans les premiers échanges. L'indice CAC 40 prend 0,46%. À Francfort, le Dax gagne 0,54% et à Londres, le FTSE progresse de 0,31%. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent jeudi dans les premiers échanges, soutenues par une série de résultats d'entreprises bien accueillis, notamment ceux de Société générale à Paris.

L'indice CAC 40 prend 0,46% à 6.368,54 points vers 07h50 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,54% et à Londres, le FTSE progresse de 0,31%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,33%, le FTSEurofirst 300 de 0,3% et le Stoxx 600 de 0,19%.

La tendance générale reste incertaine avec des investisseurs toujours tiraillés entre la perspective d'un rebond économique vigoureux et la crainte d'un emballement des prix qui contraindrait les grandes banques centrales à resserrer prématurément leur politique.

Des publications trimestrielles dans l'ensemble largement à la hauteur d'attentes pourtant élevées permettent cependant aux indices d'évoluer dans le vert.

Les contrats à terme sur les indices vedettes de Wall Street signalent pour l'instant une ouverture en hausse modérée à la veille de la publication du rapport mensuel sur le marché du travail qui devrait, selon le consensus, montrer une nouvelle augmentation des créations d'emplois non agricoles, à 978.000 contre 916.000 en mars.

Le secteur privé aux Etats-Unis a créé 742.000 postes en avril, un nombre inférieur aux attentes mais le plus élevé enregistré en sept mois, après 565.000 en mars, ont montré mercredi les résultats de l'enquête mensuelle d'ADP.

Sur le plan de la politique monétaire, les investisseurs prendront connaissance à 11h00 GMT des annonces de la Banque d'Angleterre et guetteront le moindre indice suggérant l'amorce d'un retrait progressif de son soutien.

VALEURS EN EUROPE

L'actualité des entreprises anime la cote en début de séance en Europe avec un bond de 4,70% pour Société générale, le marché saluant des résultats trimestriels en net rebond et supérieurs aux attentes grâce notamment à la croissance de ses revenus dans les activités de marché, à la maîtrise de ses charges et à la diminution du coût du risque.

Avec en outre les bons résultats d'UniCredit (+4,51%), l'indice Stoxx des banques prend 0,42%.

A la hausse également, Volkswagen gagne 0,46% après avoir relevé son objectif de marge d'exploitation annuelle en s'appuyant sur la hausse de la demande pour ses modèles les plus rentables sur les trois premiers mois de l'année.

Les comptes de Thales (+3,74%) et Legrand (+3,29%) sont également bien accueillis.

Ceux d'Air France-KLM, qui continue de souffrir de la crise sanitaire, sont en revanche sanctionnés et l'action perd 1,99%.

L'un des replis les plus spectaculaires est pour BioNTech, qui chute de 13,55% après le soutien apporté par le président américain Joe Biden à une mesure visant à la renonciation aux droits de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le COVID-19.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Dow Jones inscrivant un record de clôture alors que le Nasdaq terminait dans le rouge après avoir effacé ses gains initiaux.

L'indice Dow Jones a gagné 0,29%, ou 97,31 points, à 34.230,34 points et le S&P-500, plus large, a pris 2,93 points, soit 0,07%, à 4.167,59 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 51,07 points (-0,37%) à 13.582,42 points.

Des indicateurs économiques solides et des résultats trimestriels supérieurs aux attentes avaient porté le S&P-500 et le Nasdaq vers des records la semaine dernière mais le marché a ensuite vacillé avec le retour de la crainte d'une hausse de l'inflation et d'une possible hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Après avoir évoqué mardi la possibilité qu'une hausse des taux d'intérêt soit nécessaire à l'économie, amplifiant la tendance du marché à la prise de bénéfice, la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a clarifié ses propos, déclarant qu'elle ne prédisait ni ne recommandait une hausse à court terme des taux d'intérêt.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo, qui a rouvert après cinq jours de pause, a fini en hausse de 1,8%. La Bourse de Shanghaï, ouverte elle aussi pour la première fois de la semaine, a en revanche reculé de 0,2%.

TAUX/CHANGES

La situation est calme sur le front obligataire, où le rendement des Treasuries à 10 ans cède un peu de terrain, autour de 1,58%, et du côté des devises, où le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui remonte à 1,2022.

En Europe, le rendement du Bund à 10 ans, taux de référence de la zone euro, baisse modérément dans les premiers échanges, autour de -0,24%.

PÉTROLE

Les cours du brut progressent légèrement, soutenus par l'amélioration de la situation économique dans plusieurs grands pays et par l'annonce par l'Energy Information Administration (EIA) d'une diminution plus importante qu'attendu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le baril de Brent gagne 0,2% à 69,09 dollars et celui de brut léger américain est quasiment stable à 65,63 dollars.

(édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS