Les résultats de Zodiac profitent des commandes de Boeing et d'Airbus

Le groupe  Zodiac Aerospace, qui participe notamment aux programmes Boeing 787, Airbus A350XWB, CSeries de Bombardier et Falcon 5X de Dassault Aviation, a annoncé une nette hausse de ses résultats pour l'exercice 2012-2013. Le résultat net, part du groupe, de Zodiac a progressé de 16,3% à 370,9 millions d'euros.

Partager
Les résultats de Zodiac profitent des commandes de Boeing et d'Airbus

Zodiac Aerospace a annoncé mercredi 20 novembre une nette hausse de ses résultats 2012-2013, l'équipementier aéronautique profitant à plein de la bonne santé du secteur du transport aérien, évolution qui conduit les constructeurs à développer de nouveaux programmes.

Le groupe participe notamment aux programmes Boeing 787, en phase de montée en cadence, Airbus A350XWB, en phase d'essais en vol, et CSeries, le nouvel avion régional de Bombardier. Il a également été retenu pour équiper le nouvel avion régional d'Embraer et le futur avion d'affaires Falcon 5X de Dassault Aviation

"Nous continuons à bénéficier de la croissance du trafic aérien, de la montée en cadence des nouveaux programmes et de nos gains de part de marché", a souligné dans un communiqué Olivier Zarrouati, le président du directoire du groupe, qui prévoit une nouvelle croissance organique de son activité en 2013-2014.

Le résultat net, part du groupe, de Zodiac - fournisseur d'Airbus de Boeing et du brésilien Embraer - a progressé de 16,3% à 370,9 millions, son résultat opérationnel courant de 16,0% à 564,3 millions, soit une marge de 14,5% (+0,3 point). Déjà annoncé, le chiffre d'affaires du groupe de l'exercice clos le 31 août, a progressé de 13,1% à 3,89 milliards (+7,3% en organique).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 3,9 milliards d'euros et un résultat net de 352 millions.

Le ratio endettement financier net/Ebitda à fin août 2013 ressort à 1,26, respectant ainsi l'engagement du groupe à le réduire par rapport à l'exercice précédent (1,45).

Le groupe, qui proposera une division par cinq du nominal de son action lors de l'assemblée générale du 8 janvier, propose un dividende de 1,60 euro par action (consensus 1,59 euro) contre 1,40 euro au titre de l'exercice 2011/2012.

Avec Reuters

0 Commentaire

Les résultats de Zodiac profitent des commandes de Boeing et d'Airbus

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS