Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Les résultats d'EDF tirés vers le haut par le nucléaire et l'hydraulique

, , ,

Publié le , mis à jour le 31/07/2018 À 11H48

EDF a publié le 31 juillet ses résultats semestriels pour le début de l'année 2018. L'électricien français relève ses objectifs d'Ebitda pour l'année et connaît un rebond de ses productions électriques dans le nucléaire, l'hydraulique et les énergies renouvelables. L'entreprise a également annoncé la prolongation d'exploitation de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).

Les résultats d'EDF tirés vers le haut par le nucléaire et l'hydraulique
La production électrique d’EDF est tirée par le nucléaire et l’hydraulique français au premier semestre 2018.
© Pymouss - Wikimédia Commons

EDF a publié le mardi 31 juillet ses résultats pour le premier semestre 2018. L’électricien français a fait part de performances opérationnelles en nette hausse grâce au rebond de ses productions nucléaires et hydrauliques en France. L’entreprise a aussi légèrement relevé son objectif d’Ebitda pour l’année 2018.

EDF, détenu par l’État à 83,7%, a précisé que son bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) devrait s'établir cette année entre 14,8 et 15,3 milliards d'euros, contre 14,6 à 15,3 milliards visé précédemment. Le groupe a dégagé à fin juin un résultat net courant de 1,7 milliard d'euros (+27,0%), un Ebitda de 8,2 milliards (+17,7%) et un chiffre d'affaires de 35,2 milliards (+5,6%).

Ces résultats dépassent les attentes des analystes. Selon un consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters, ils attendaient en moyenne un résultat net courant de 1,3 milliard d'euros et un Ebitda de 7,8 milliards.

La production électrique de l'hydraulique bondit

La production électrique d’EDF est tirée par le nucléaire et l’hydraulique français. Les centrales françaises ont produit 202,6 térawatts-heure (TWh) au premier semestre 2018 (+2,7%) grâce à une meilleure disponibilité du parc. Pour l’ensemble de l’année 2018, la production nucléaire en France devrait s'établir à plus de 395 térawatts-heure (TWh) contre 379 TWh en 2017.

Côté hydraulique français, la production bondit de 37,6% pour atteindre 29,3 TWh au premier semestre. C'est la meilleure performance depuis 15 ans pour cette filière. Elle s'explique notamment par l'abondance des neiges et des pluies. EDF Énergies Nouvelles (éolien, solaire, énergies marines renouvelables) atteint de son côté 7,9 TWh (+14,8%).

Le résultat net part du groupe recule

EDF continue cependant de viser pour 2018 un cash-flow proche de l'équilibre après dividende (hors Linky, nouveaux développements, cessions d'actifs et éventuel acompte sur dividende au titre de 2018).

Par ailleurs, le résultat net part du groupe, dopé au premier semestre 2017 par une plus-value liée à la cession de 49,9% de RTE, recule en revanche de 13,9% à 1,7 milliard d'euros.

EDF prolonge Fessenheim

En même temps que ses résultats, EDF a annoncé la prolongation de l'exploitation des deux réacteurs nucléaires du site de Fessenheim (Haut-Rhin). Précédemment prévu fin 2018, l'arrêt est désormais programmé pour 2019. Sur son site internet, l'électricien précise que les réacteurs n°1 et n°2 de la centrale seraient en arrêts programmés du 19 janvier au 20 mars 2019 et du 18 mai au 17 juillet respectivement.

Ce report n'est pas une surprise puisque la fermeture de Fessenheim est conditionnée par la mise en service de l'EPR de Flamanville. Alors que le chargement du combustible de l'EPR de Flamanville était prévu fin décembre 2018, EDF a fait savoir que l'opération aurait finalement lieu au quatrième trimestre 2019. EDF a aussi porté l'objectif de coût de construction du projet de 10,5 à 10,9 milliards d'euros en raison de la reprise à venir d'une cinquantaine de soudures.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle