Les responsables de l'Onu priés de ne pas utiliser WhatsApp par sécurité

NATIONS UNIES (Reuters) - Les responsables des Nations unies ne doivent pas communiquer via WhatsApp pour des raisons de sécurité, a déclaré jeudi un porte-parole de l'Onu, alors que des experts de l'instance internationale soupçonnent l'Arabie saoudite d'avoir piraté le téléphone de Jeff Bezos, patron d'Amazon, via cette messagerie en ligne.
Partager
Les responsables de l'Onu priés de ne pas utiliser WhatsApp par sécurité
Les responsables des Nations unies ne doivent pas communiquer via WhatsApp pour des raisons de sécurité, a déclaré jeudi un porte-parole de l'Onu, alors que des experts de l'instance internationale soupçonnent l'Arabie saoudite d'avoir piraté le téléphone de Jeff Bezos, patron d'Amazon, via cette messagerie en ligne. /Photo prise le 26 novembre 2019/REUTERS/Dado Ruvic

Selon un rapport publié mercredi par deux experts des Nations unies, qui réclament une "enquête immédiate", il existe des signes d'une "possible implication" du prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salman dans le piratage du téléphone de Jeff Bezos.

Prié de dire si le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres avait échangé avec Mohammed ben Salman ou des dirigeants d'autres pays via WhatsApp, le porte-parole de l'Onu Farhan Haq a répondu jeudi: "Les principaux responsables aux Nations unies ont reçu pour instruction de ne pas utiliser WhatsApp, ce n'est pas considéré comme un moyen sûr."

"Donc non, je ne crois pas que le secrétaire général l'utilise", a-t-il ajouté.

Il a plus tard précisé que cette instruction de ne pas utiliser WhatsApp datait de juin 2019.

Du côté de la messagerie, qui appartient à Facebook, on affirme fournir un service sécurisé à plus de 1,5 milliard d'utilisateurs dans le monde.

"Chaque message privé est protégé par un cryptage de bout en bout pour contribuer à empêcher WhatsApp ou d'autres de voir les conversations. La technologie de cryptage que nous avons développée avec Signal jouit d'une grande considération auprès des experts en sécurité et reste la meilleure disponible pour les personnes à travers le monde", a dit Carl Woog, directeur de la communication de WhatsApp.

(Michelle Nichols et Raphael Satter; version française Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS