Les quatre porte-drapeaux à Tokyo dévoilés

par Baptiste Marin (iDalgo)

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les quatre porte-drapeaux à Tokyo dévoilés
Clarisse Agbegnenou succède à Teddy Riner, autre légende du judo en France. /Photo prise le 8 février 2020/REUTERS/Christian Hartmann

La judokate Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Said ont été désignés par le CNOSF porte-drapeaux de la délégation française pour les Jeux olympiques de Tokyo. L’annonce a été faite lundi lors du JT de France 2. Le duo mixte succède à Teddy Riner, choisi en 2016 pour les JO de Rio. Championne du monde à cinq reprises, Agbegnenou était en compétition avec Mélina Robert-Michon, Charline Picon ou encore Sandrine Gruda mais c’est finalement la judoka qui a reçu les faveurs des 59 athlètes désignés par les fédérations olympiques. Gravement blessé à Rio, la nomination d’Aït Said est évidemment une belle récompense pour le gymnaste qui s’est battu pour revenir au haut niveau. Chez les paralympiques, Sandrine Martinez (Judo) et Stéphane Houdet (Tennis) ont été choisis par le public pour être les guides de la délégation française. Martinez a déjà glané trois médailles et espère conserver l’or à Tokyo. Joueur de tennis-fauteuil, cette nomination est une juste récompense pour Houdet, lui qui a notamment remporté 23 titres du Grand Chelem.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS