Electronique

Les puces américaines clés dont Huawei dépend encore pour sa 5G

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Vu sur le web Selon le désossage par le Nikkei, Huawei dépend à près de 30 % en valeur de puces américaines pour ses stations de base 5G. Parmi les fournisseurs yankees clés figurent Altice, Analog Devices, Broadcom, Cypress, Texas Instruments et Xilinx. Vont-ils poursuivre leurs fournitures ?  

Les puces américaines clés dont Huawei dépend encore pour sa 5G
Les composants d’une station de base 5G de Huawei (image) ont été analysés.
© Huawei

Depuis l’arrestation fin 2018 de sa directrice financière, Meng Wanzhou, Huawei a anticipé l’embargo américain, qui restreint son accès aux puces et technologies Made in USA depuis mai 2019, en procédant à la refonte de sa chaine logistique de façon à réduire sa dépendance vers des fournisseurs yankees. Le résultat reste pour le moins mitigé dans la 5G.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte