Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les prud'hommes accordent des indemnités aux ex-salariés de la Saic Velcorex

,

Publié le

Les prud'hommes accordent des indemnités aux ex-salariés de la Saic Velcorex
Doc Saic Velcorex

Social. Quelque 90 des 135 anciens salariés de l'entreprise textile Saic Velcorex-Concord de Saint-Amarin (Haut-Rhin), liquidée fin mars 2010, ont obtenu gain de cause devant le conseil des prud'hommes de Mulhouse. Ils y avaient engagé une procédure pour « licenciement abusif » et « non-respect de la garantie d'emploi » formulée moins de deux ans plus tôt par le groupe Bernard Krief Consulting. Les licenciements étant intervenus en avril 2010, peu après la liquidation, le conseil des prud'hommes a estimé que cette garantie d'emploi de deux ans était opposable au liquidateur judiciaire de la Saic Velcorex-Concord. Cette garantie avait été formulé par les repreneurs qui s’étaient engagés, devant le tribunal de commerce de Paris, à «ne procéder à aucun licenciement économique pendant deux ans à courir de la cession des actifs repris ». Le conseil des Prud’hommes de Mulhouse a en outre considéré que les licenciements étaient abusifs du fait d'une recherche de reclassements insuffisante, faisant ainsi droit aux arguments développés par Me Alexandre Tabak, avocat des anciens salariés.

Ce jugement reste susceptible d'appel. Le dossier de la SAIC Velcorex-Concord a par ailleurs donné lieu à l'ouverture d'une information judiciaire pour abus de bien social et présentation de comptes inexacte dans le cadre de laquelle Louis Petiet, P-DG de Krief Group, a été mis en examen. Il conteste toute infraction.

Saic Velcorex-Concord, ancienne branche du groupe textile DMC, avait été reprise en août 2008 par BKC, devenu Krief Group, associé au Pakistanais Kohinoor. Spécialiste du velours, elle a finalement été reprise en août 2010 avec une cinquantaine de salariés par le patron de Philéa Textiles, une entreprise implantée à Soultz (Haut-Rhin).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle