Les promotions ont pesé sur les marges de H&M au 3e trimestre

STOCKHOLM (Reuters) - H&M a annoncé jeudi une baisse de 20% de son bénéfice trimestriel, conséquence de promotions d'été qui ont comprimé ses marges, et fait état d'un ralentissement des ventes à la fin septembre.
Partager
Les promotions ont pesé sur les marges de H&M au 3e trimestre
H&M a annoncé jeudi une baisse de 20% de son bénéfice trimestriel, conséquence de promotions d'été qui ont comprimé ses marges, et fait état d'un ralentissement des ventes à la fin septembre. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger

L'enseigne suédoise, numéro deux mondial du prêt-à-porter derrière Zara (groupe Inditex) est confrontée à une concurrence accrue, y compris sur internet.

Le bénéfice avant impôts pour la période juin-septembre, correspondant au troisième trimestre de l'exercice fiscal de H&M, a chuté de 20% par rapport à la période correspondante de 2016 à 5,02 milliards de couronnes suédoises (522 millions d'euros). Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 21%.

L'action H&M chute de 6,43 à 208,10 couronnes suédoises vers 8h05 GMT à la Bourse de Stockholm, portant son recul à près de 18% depuis le début de l'année.

"Le marché du prêt-à-porter (...) connaît des changements étendus et rapides en raison de la digitalisation croissante", déclare le PDG Karl-Johan Persson dans le communiqué de résultats. "Nos ventes en ligne progressent mais ne compensent pas en totalité la fréquentation en baisse de nos magasins dans certains de nos marchés établis, ce qui explique que l'évolution de nos ventes n'ait pas atteint nos objectifs à ce stade de l'année."

Le groupe a dû recourir à des promotions plus importantes qu'à l'accoutumée pour écouler ses vêtements d'été, ce qui a fait reculer sa marge brute à 51,4% contre 54,0.

Malgré ces efforts supplémentaires, les stocks ont augmenté de 8% sur le trimestre.

Pour septembre, H&M indique que ses ventes ont ralenti après un bon début de mois mais le groupe n'a pas fourni de chiffre préliminaire, contrairement à son habitude. Il a ajouté prévoir désormais un accroissement net de 385 magasins cette année, au lieu des 400 précédemment annoncés.

(Anna Ringstrom, Marc Joanny et Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS