Les projets fous de la mobilité électrique : l'E-Fan, le coup de foudre d'Airbus

Notre nouvelle série d'été vous emmène aux commandes des projets les plus fous de la mobilité électrique. Premier épisode aujourd'hui avec l'E-Fan, l'incroyable avion électrique conçu par Airbus qui a réalisé son premier vol technique le 11 mai 2014. L'avionneur européen a prévu d'investir 50 millions d'euros pour produire en série cet appareil destiné à la formation des pilotes et aux aéroclubs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les projets fous de la mobilité électrique : l'E-Fan, le coup de foudre d'Airbus

C'est un bien étrange oiseau qui s'est envolé dans le ciel bordelais au printemps 2014. Avec ses 7 mètres de long pour environ 600 kilos et une vitesse maximale de 160 km/h, le tout sans brûler une seule goutte de kérosène, l'E-Fan a en effet de quoi intriguer.

Le défi technologique des batteries

Le 25 avril dernier, Airbus réalisait le premier vol en public de son projet d'avion électrique biplace, en présence notamment d'un Arnaud Montebourg sous le charme. Le développement d'une nouvelle génération d’aéronefs, zéro émission notamment, fait partie des 34 plans industriels proposés par le ministre de l'Economie et du Redressement productif.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Depuis fin 2011, l'avionneur européen travaillait sur ce qui représente l’un des projets aéronautiques les plus ambitieux du moment. Principal défi technologique : les batteries Lithium-ion polymère ainsi que l'ensemble du système de gestion intelligente de l'énergie. Quant à sa structure poids plume, elle est constituée de matériaux composites à base de fibres de carbone.

Production en série à partir de 2017

Lors du vol inaugural, Airbus a annoncé un investissement de 50 millions d'euros pour l'industrialisation de l'appareil dans une usine qui sera contruite près de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Le démarrage de la production est prévu pour 2017 et entre 50 et 80 appareils devraient sortir chaque année du site à l'horizon 2020, prévoit Airbus.

Destiné dans un premier temps à la formation des pilotes et aux aéroclubs, l'E-Fan préfigure surtout l'avenir d'une aviation plus silencieuse et plus respectueuse de l'environnement. Il faudra toutefois se montrer patient : les premiers avions de ligne gros porteurs 100 % électriques ne devraient pas décoller avant 2050.

Le vol de démonstration de l'E-Fan réalisé lors du dernier salon de Farnborough :

Le premier vol de l'E-Fan réalisé le 11 mars 2014 :

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS