Les producteurs de boissons réclament des bouteilles à recycler

Les associations européennes de l’eau minérale, des jus de fruits et des soft drinks appellent à ne pas briser la boucle « bouteille à bouteille » avec des applications non-alimentaires. -

Partager
Les producteurs de boissons réclament des bouteilles à recycler

Nombre d’entreprises se félicitent actuellement de pouvoir proposer des produits en polyester issu du recyclage de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Ce qui mécontente les parties impliquées dans le circuit « bouteille-à-bouteille », une partie du gisement étant détournée et ne leur permettant pas de boucler cette boucle. C’est pourquoi l’Association européenne des jus de fruits (AIJN), la fédération européenne des eaux minérales naturelles (NMWE) et l’organisation européenne des soft drinks (Unesda) appellent la Commission européenne à leur faciliter l’accès à ces volumes. « Rendez-nous nos bouteilles recyclées, ne brisez pas la boucle », proclament-elles. Les producteurs de boissons non alcoolisées déplorent en particulier que des industries non-alimentaires puissent utiliser le PET recyclé apte au contact alimentaire : alors que ce matériau, transformé à nouveau en bouteille, peut être traité plusieurs fois, des vêtements en fibres recyclées, par exemple, finiront probablement jetés et incinérés ou en décharge. Soit autant de matière première gaspillée dans un schéma non-circulaire. « Cette situation crée beaucoup d’incertitudes pour notre industrie malgré nos investissements et n’incite pas à poursuivre ces derniers, ce qui va à l’encontre des ambitions circulaires de l’Union européenne et des objectifs de la directive sur les plastiques à usage unique (Sup). » Les trois associations réclament donc un cadre réglementaire qui garantisse un accès « juste et nécessaire », sécurisé, à leur propre matière recyclée, la collecte étant déjà financée à travers l’Europe. Cela pourrait être pris en compte dans le cadre de la révision de la directive emballages et déchets d’emballage, à travers l’introduction d’un mécanisme de refus, suggèrent-elles.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS