Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Les process industriels à l’honneur avec les 15 projets de recherche dans l’énergie durable retenus par l’Ademe

Manuel Moragues , ,

Publié le

L’Ademe a publié les 15 projets retenus dans le cadre de l’appel à projets Energie durable. Les process industriels sont au centre de près de la moitié de ces projets, dont le budget total est de 6,6 millions d’euros.

Concentrateur solaire - crédits Yimu Zhao

Les process industriels devront être partie prenante de la transition énergétique. La sélection par l’Ademe, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie, de 15 projets de recherche dans le cadre de l’appel à projets "Energie durable : production, gestion et utilisation efficaces", lancé à l’automne 2014, le démontre. Selon le communiqué publié par l’Ademe ce vendredi 10 juilllet, "L’appel à projets Energie durable se positionne comme un outil au service de la conception et de l’expérimentation de solutions énergétiques innovantes et prometteuses en matière de massification de la transition énergétique à un horizon de 3 à 4 ans".

Accent sur le séchage

Quatre projets concernent la production d’énergie, huit  la gestion et l’utilisation de l’énergie et trois, la mutualisation énergétique. Environ la moitié concerne les process industriels, et en particulier le séchage : le projet Sesame du Centre technique du papier veut récupérer par recompression mécanique de vapeur la chaleur issue du séchage du papier. Le projet Solarwood vise à utiliser l’énergie solaire pour améliorer la gestion de l’énergie des séchoirs de bois d’œuvre. Idhelio veut utiliser un concentrateur solaire à miroirs de Fresnel pour le séchage. Fives va travailler sur l’optimisation d’un chauffage industriel par induction ; Johnson Control Industries sur la compression mécanique de vapeur. Veolia cherchera à formuler un combustible solide à partir des boues séchées de stations d’épuration…

Selon l’Ademe, ces projets "se situent à un stade nécessitant encore du développement avant d’atteindre la commercialisation avec des dispositifs tels que le programme des investissements d’avenir (PIA)". Ils représentent un coût de 6,6 millions d’euros avec une aide totale demandée de 3,6 millions d’euros. Une nouvelle édition de cet appel à projets sera lancée au cours du troisième trimestre.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle