Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Les pro-OGM dénoncent la demande du gouvernement

Publié le

L'Association française des biotechnologies végétales (AFBV) estime que le gouvernement via le dépôt d’une demande de suspension de l’autorisation du maïs MON810 de Monsanto est un signe négatif pour les acteurs des filières agricoles et agro-industrielles.

Les pro-OGM dénoncent la demande du gouvernement © Zanastardust - Flickr - C.C.

"La France sacrifie sa recherche sur les biotechnologies végétales ; même si ce moratoire sera sans doute refusé par les autorités européennes faute d'arguments scientifiques nouveaux et reconnus, cette démarche aboutira très probablement à instaurer une nouvelle interdiction de culture du maïs Mon810 dans notre pays", souligne l’association.

Cette déclaration fait suite à la demande du ministère de l’Ecologie, qui réclame la suspension de l'autorisation de mise en culture du maïs OGM MON810, en s'appuyant sur de nouvelles études scientifiques.

"Notre pays s'engage ainsi dans la voie d'une longue hibernation de sa recherche alors que l'avenir annonce une explosion sans précédent d'innovations issues des biotechnologies végétales", estime Marc Fellous, professeur de génétique humaine et président de l'AFBV.

L'AFBV a demandé ces dernières semaines, dans une lettre ouverte aux candidats à la présidentielle, l'autorisation de procéder à des essais de cultures de plantes génétiquement modifiées dans les champs à des fins de recherche.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle