Les prix producteurs sont restés stables en mai en France

PARIS (Reuters) - Les prix à la production sont restés stables en mai en France après une hausse de 1,0% en avril, mais enregistrent une progression de 4,3% sur un an, selon des données publiées par l'Insee.

Partager

Neuf économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse mensuelle de 0,2%, leurs estimations allant de -0,4% à +0,5%.

L'évolution des prix producteurs pour l'ensemble des marchés, France et extérieurs, ressort à +0,1% par rapport à avril et à +3,8% sur un an.

Dans un contexte de baisse du prix du pétrole (-4,5% pour le Brent en euros), les prix des produits du raffinage ne progressent que de 0,9% sur le mois, précise l'Insee dans un communiqué.

Les prix de l'énergie reculent du fait de la baisse saisonnière du prix du chauffage urbain (-27,4%), les prix de l'électricité et du gaz restant stables en mai.

La progression des prix des denrées alimentaires (+0,5 %) est quasi générale après trois mois de stabilité.

Les prix de la viande de boucherie augmentent (+1,4 %) à la faveur de hausses saisonnières, ainsi que ceux des produits laitiers (+1 %); les prix du vin, après deux mois de recul, se redressent (+1,3 %).

Les prix des équipements électriques et informatiques progressent sensiblement, notamment ceux des composants électroniques, en lien avec les hausses des prix des matières premières et l'évolution du dollar par rapport à l'euro.

Marc Joanny

0 Commentaire

Les prix producteurs sont restés stables en mai en France

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS