"Les principaux obstacles à la réussite du projet de reprise d'Ascoval sont levés", annonce Bruno Le Maire

L'Etat français et le groupe franco-belge Altifort ont bouclé lundi 10 décembre le projet de reprise de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le Nord, qui inclurait une contribution publique. Le ministre de l'Economie se dit confiant, reste à attendre l'audience du Tribunal de grande instance de Strasbourg du 12 décembre.

Partager
L'Etat français et le groupe franco-belge Altifort devaient boucler lundi le projet de reprise de l'aciérie Ascoval qui inclurait une contribution publique. /Photo prise le 8 novembre 2018/REUTERS/Pascal Rossignol

Après plusieurs mois de rebondissements, les salariés de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le Nord, seront-ils fixés enfin sur leur sort le 12 décembre? Le plan de financement doit être soumis mercredi à la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg.

"Si Altifort met 25 millions d’euros d’investissement, eh bien l’Etat mettra en face 25 millions d’euros d’investissement", avait rappelé Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, lundi 10 décembre sur RTL. "Je pense que nous allons pouvoir boucler ce plan de financement aujourd'hui avec les repreneurs, et avec l’ensemble des élus locaux, représentants de la région, représentants du département, de la communauté de communes, qui vont participer à la réunion que j’anime aujourd’hui au ministère des Finances".

Lundi 10 décembre au soir, le ministère de l’Economie et des Finances a envoyé un communiqué suite à une réunion des ministres à Bercy avec l’ensemble des parties prenantes : représentants des salariés d’Ascoval, représentants de l’entreprise Ascoval, dirigeants d’Altifort et administrateurs judiciaires, en présence des élus du Nord. "Les participants ont noté le bouclage du plan de financement du projet de reprise, grâce à l’effort substantiel des acteurs publics : Valenciennes Métropole à hauteur de 10 M€, la région Hauts-de-France à hauteur de 12 M€ et l’Etat pour 25 M€", indique son ministère. Altifort a confirmé disposer des financements nécessaires et d’un plan commercial solide.

« Les principaux obstacles à la réussite du projet de reprise sont désormais tous levés grâce à la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes et notamment des salariés. », indique désormais Bruno Le Maire.

L’audience du Tribunal de grande instance de Strasbourg du 12 décembre permettra d’étudier le projet avec une décision définitive attendue dans les jours suivants.

Le contexte budgétaire perturbé par les Gilets jaunes

Dans un contexte budgétaire rendu incertain par le mouvement des "Gilets jaunes", Bruno Le Maire a défendu cette nouvelle dépense publique : "C’est pour l’emploi et c’est pour l’industrie, donc je suis prêt à la faire, et l’Etat mettra exactement, comme il s’y est engagé, le montant que le repreneur est prêt à mettre".

L'usine de Saint-Saulve, devenue Ascoval en 2017, emploie 281 salariés.

Coentreprise d'Ascometal (60%) et de Vallourec (40%), l'aciérie a été exclue début 2018 du périmètre de rachat d'Ascometal par le groupe suisse Schmolz + Bickenbach, ce qui a mis de facto le sort des salariés en suspens.

avec Reuters (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - ACM HABITAT

Concours européen de maîtrise d'oeuvre pour l'opération de 48 logements environ ZAC Roques-Fraisse

DATE DE REPONSE 09/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS