Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les premiers exemplaires de la nouvelle Renault Alpine ont déjà trouvé preneurs

, ,

Publié le , mis à jour le 21/06/2017 À 07H13

PARIS (Reuters) - Les premiers exemplaires de la nouvelle Alpine ont été réservés principalement en France, mais les Anglais, grands amateurs de petits roadsters, ont également été nombreux à passer commande du bolide français.

Les premiers exemplaires de la nouvelle Renault Alpine ont déjà trouvé preneurs
Les 2 000 exemplaires en préventes de la nouvelle Alpine ont trouvé acquéreurs en une semaine.
© Alpine

La griffe au "A fléché", créée en 1955 et relancée récemment, a bouclé en seulement une semaine les 2 000 préventes de sa première série limitée qui sera livrée en fin d'année. La présentation de la première nouvelle A110 de série est prévue quant à elle pour le premier trimestre 2018 à un tarif compris entre 50 000 et 60 000 euros.

La France a représenté le gros du volume, mais la Grande-Bretagne, célèbre dans l'histoire automobile pour ses Morgan, Lotus Seven, Austin Healey, Sunbeam, Triumph ou MG, figure parmi les trois autres grands marchés d'Alpine, avec l'Allemagne et la Suisse, a indiqué à Reuters un porte-parole de la marque sportive de Renault. Sur les cinq premiers mois de l'année, la Grande-Bretagne ne venait qu'en 9e position des principaux marchés du groupe au losange pris dans son entier. Alpine jouit également d'une grande notoriété au Japon, en Australie et au Brésil, mais les commandes pour la série limitée n'ont été ouvertes qu'en Europe.

La voiture est assemblée en France dans l'usine de Dieppe (Seine-Maritime) mais son moteur, comme celui de la Clio sport RS, n'est pas fabriqué dans l'Hexagone mais en Corée du Sud dans l'usine Renault Samsung Motors de Busan. Il s'agit d'un inédit quatre cylindres essence turbo à injection directe de 1,8 litre, implanté en position centrale arrière, qui développe 252 chevaux.

Fidèle à la philosophie de la célèbre Alpine championne du monde des rallyes en 1973, première à embarquer un réservoir de carburant Plastic Omnium en plastique pour économiser à tout prix sur la masse, la nouvelle génération affiche un poids plume de 1,1 tonne seulement grâce à une carrosserie et à un châssis en aluminium. Des spécifications techniques auxquelles les clients britanniques se sont montrés particulièrement sensibles, a ajouté le porte-parole d'Alpine.

La marque est par ailleurs remontée in extremis sur le podium des 24 Heures du Mans, qui se sont tenus les 17 et 18 juin. Après la disqualification d'un concurrent, l'Alpine A470 N°35 pilotée par Nelson Panciatici, Pierre Ragues et André Negrãoa a finalement terminé 4e au classement général de la célèbre course d'endurance, et 3e de la catégorie LMP2.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle