L'Usine Santé

Les premières implantations du coeur artificiel de Carmat enfin autorisées

, ,

Publié le

Alors que l'Agence nationale de la sécurité des médicaments (ANSM) n'a pas encore autorisé son coeur artificiel bioprothétique, la société française Carmat a obtenu l'autorisation de réaliser les premières implantations sur l'homme dans quatre pays.

Les premières implantations du coeur artificiel de Carmat enfin autorisées © DR

Les interventions seront réalisées dans quatre centres de chirurgie cardiaque en Belgique, Pologne, Slovénie et Arabie Saoudite. Mais pas encore en France, où Carmat doit encore obtenir le feu vert de l'ANSM sans lequel un essai clinique sur l'homme n'est pas possible.

Carmat, dont la valorisation boursière dépasse les 500 millions d'euros, dit espérer recevoir prochainement d'autres autorisations, notamment celle de l'ANSM en France.

"Les implantations pourront débuter dès la fin du processus de formation", indique le directeur général de la société, Marcello Conviti, dans un communiqué.

Portzamparc, dans une note, relève que l'autorisation donnée dans quatre pays est "une bonne nouvelle" car elle permet à Carmat "d'avancer sur le sujet de l'implantation chez l'homme malgré les exigences croissantes de l'ANSM".

Le report à plusieurs reprises de la date de cette première implantation sur l'homme, envisagée initialement avant la fin 2011, avait suscité à l'automne 2012 quelques craintes chez les investisseurs. Carmat avait invoqué un "glissement" dans le calendrier de tests d'endurance lié au délai de validation des processus industriels avec ses partenaires.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte