Les ports de Paris Seine Normandie toujours numéro 1 devant Marseille-Fos

, , ,

Publié le

Haropa, qui regroupe les ports du Havre, de Rouen et de Paris, a vu son trafic augmenter de 2,4 % en 2015. Un chiffre qui cache des disparités. Le trafic de conteneurs a stagné tandis que les vracs sont en forte progression.


Port du Havre DR

Marseille reléguée ! Avec une hausse de 2,4 % du trafic maritime, Haropa, les ports de Paris Seine Normandie, peut s’enorgueillir de "conforter sa place de premier ensemble portuaire français". Même si Le Havre, sans Rouen, reste bien derrière Marseille-Fos.

Dans les activités des ports du Havre, de Rouen et de Paris, seule la croisière est en nette baisse (-12 %). Haropa met en avant les effets des mises aux normes environnementales des navires de croisières maritimes.

Le trafic conteneur reste pratiquement stable (+0,7 %), alors que le trafic mondial a poursuivi sa croissance. Une contre-performance due au recul du transbordement. Le Havre a cependant vu progresser son trafic "inland" - vers l'intérieur - de 3 %. Un chiffre encore insuffisant pour espérer combler le fossé qui existe avec les grands ports du nord de l’Europe, qui s’appuient sur un hinterland beaucoup plus important que les ports français.

150 millions d’investissements en 2016

Les autres secteurs sont en progression. Les vracs liquides (+5,7 %) ont bénéficié d’une conjoncture favorable, tout comme les vracs solides (+4,1 %), avec une mention spéciale au trafic de céréales, qui bondit de 12,6 % à 8,17 millions de tonnes. 2015 aura été la deuxième meilleure année depuis quinze ans. L’activité du terminal roulier, enfin, est en hausse de 7 %.

Les trois ports d’Haropa vont poursuivre leurs investissements, à hauteur de 150 millions d'euros en 2016. Au programme, la modernisation d’écluses au Havre, une nouvelle phase de dragage pour l’approfondissement du chenal d’accès du port de Rouen et des travaux autour du Grand Paris, avec la création du port de Vitry-sur-Seine. Et après un démarrage difficile, le terminal multimodal devra montrer son efficacité, avec la mise en service de la cour ferroviaire - les liaisons avec le réseau ferré national, annoncée pour le mois de février.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte