L'Usine Energie

Les ports bretons regardent vers le large

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

De Brest, pour abriter les énergies marines, à Saint-Malo, pour améliorer le transport de voyageurs, la région Bretagne investit dans ses ports pour mieux servir l’économie.

Les ports bretons regardent vers le large

Qui rejoint Brest (Finistère) par le TGV profite, dans les derniers kilomètres, du spectacle offert par son port de commerce. Protégé par une impressionnante rade de 180 km2 qui s’ouvre sur l’Atlantique, il mêle transport de céréales, d’hydrocarbures, de viandes, de ferrailles et autres marchandises diverses, et se prépare à aborder le marché jugé prometteur des énergies marines renouvelables. La région Bretagne, propriétaire des installations, a engagé un vaste chantier de 220 millions d’euros, afin d’y aménager 14 hectares du polder qui borde la partie est du port, pour y accueillir les industriels de l’éolien offshore et des hydroliennes.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte