L'Usine Agro

Les PME se prononcent sur la Loi Galland

Publié le

La Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (Feef), qui rassemble 500 PME françaises dont 80% travaillent avec la grande distribution s'est déclarée attachée à la Loi Galland,dans un communiqué publié le 03 juin. « Un retour à la guerre des prix [qu'induirait l'abrogation de la Loi] serait encore plus nuisible au PME que son maintient », souligne les responsables de la Feef.

Relancé par Michel Edouard Leclerc par voie de presse, le débat sur les effets pervers de la Loi Galland et sur son rôle dans les hausses de prix enregistrées sur les biens de grande consommation depuis deux ans est aujourd'hui au centre des discussions entre industriels et distributeurs.

Accusée d'avoir fait exploser les budgets de coopération commerciales, et donc les marges arrières qui représentent jusqu'à 50% du prix de vente consommateur, la loi Galland a surtout accentué les inégalités entre les « grands » et les « petits » fournisseurs. Les quelques 40 grands industriels qui génèrent 50% du chiffre d'affaires d'un hypermarché ont eu jusqu'à présent les moyens financiers d'imposer leur présence dans les linéaires en renchérissant sur les budgets de coopération commerciale, alors que les milliers de PME qui représentent 34% de l'assortiment d'une grande surface peinent à suivre.

La Feef propose de réunir une table ronde sur ce sujet dans le cadre de la Commission d'Examen des Pratiques Commerciales (CEPC) afin « de préconiser des assouplissements de la doctrine administrative, en redonnant une réelle place à la négociation commerciale ».

Yves DOUGIN

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte