Les PME françaises doivent exporter davantage

Partager

110.000 PME françaises vendent à l'étranger, soit 4,6 % de leur nombre total. Un chiffre insuffisant selon Nicolas Sarkozy, qui a ouvert ce matin la « Conférence de l'Exportation » à Bercy.
Pour pallier la faiblesse des exportations dans les PME françaises, le Gouvernement propose la création d'un « contrat de travail » spécifique, qui leur permettra de recruter le temps d'une mission à l'export. Cette mesure, insérée dans la loi sur les entreprises qui sera présentée en novembre en Conseil des ministres, pourrait être mise en oeuvre dès l'année prochaine
De plus, pour les inciter à prospecter hors de l'Europe (Amérique et Asie notamment), un crédit impôt-export de 15.000 euros (avec un taux de 50 % des dépenses de prospection) pourra être accordé aux PME de moins de 250 salariés, une seconde mesure incluse dans le projet de loi de finances 2005.
Enfin, des procédures seront simplifiées, dont le recouvrement de la TVA à l'importation, les déclarations administratives auprès des caisses primaires d'assurance maladie pour les salariés effectuant des missions à l'étranger.
Par ces mesures, le gouvernement s'est fixé pour objectif de compter d'ici à cinq ans 50.000 PME exportatrices supplémentaires, pour nous rapprocher des performances de nos voisins allemand et italien.
Catherine MOAL

Pour plus d'infos, lire également dans « L'Usine Nouvelle » N°2936 du 21 octobre 2004, l'article intitulé « Export : les PMI françaises à la traîne », de V. Marcellin (page 18).
Et, à sortir dans « L'Usine Nouvelle » N°2937 de jeudi prochain, le dossier : « Export : jouez collectif ! », en page 68, de V. Marcellin.

0 Commentaire

Les PME françaises doivent exporter davantage

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS