PME-ETI

Les PME allemandes protègent mieux leurs technologies

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

C’est peut-être l’un des secrets de leur force. Selon une étude du fonds d’investissement France Brevets, les PME allemandes déposent plus de deux fois plus de brevets que les françaises. Entre 1996 et 2016, elles ont déposé 1 401 brevets, les françaises 575 seulement. Le constat est le même pris au cas par cas. En moyenne, une PME innovante ne détient que 6,9 brevets dans l’Hexagone, contre 12,4 de l’autre côté du Rhin. Fait inquiétant, le nombre de brevets allemands ne cesse d’augmenter, quand il stagne en France. L’écart entre les deux pays ne devrait pas diminuer. Selon l’Office européen des brevets, les demandes françaises n’ont augmenté que de 0,5 % en 2017, contre 1,9 % en Allemagne.   
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte