Les plasturgistes se mobilisent face à un risque de pénurie dans l'auto

Le polyamide PA 6.6, un polymère très utilisé par l’industrie automobile pour ses caractéristiques de résistance aux hautes températures, pourrait bientôt manquer. Les équipementiers plasturgistes tirent la sonnette d’alarme.

Partager
Les plasturgistes se mobilisent face à un risque de pénurie dans l'auto
Ce couvre culasse résiste aux hautes températures grâce au polyamide PA 6.6 .

L’inquiétude monte d’un cran chez les plasturgistes, fournisseurs de l’industrie automobile. Ils redoutent de ne bientôt plus pouvoir approvisionner leurs clients constructeurs en pièces sous capot moteur (systèmes d’alimentation d’air, de filtration et de refroidissement), ou en pièces d’intérieur comme des pédaliers et autres poignées de portes. En cause, le PA 6.6, un polyamide très apprécié pour sa résistance aux hautes températures, pourrait manquer l’an prochain. L’un de ses composants, l’adiponitrile, connaît en effet une pénurie. Seuls cinq sites dans le monde produisent la quasi-totalité de ce composant.

55 % des capacités européennes disponibles

Un manque d’investissement, depuis la crise de 2008, ajouté à des incidents récents explique une production en sous-régime. Conséquence : de nombreux chimistes comme Lanxess, DowDupont BASF, Solvay et Invista et Ascend, dont certains sont sous le coup de force majeure, ont interrompu leur production.

Selon Armelle Dumont, déléguée générale du GPA (Groupement Plasturgie Automobile), qui rassemble 19 équipementiers anxieux, "les ruptures d’approvisionnement en PA 6.6 tiennent notamment à la fragilité structurelle du système d’approvisionnement. Actuellement, seules 55 % des capacités européennes de production de PA 6.6 sont disponibles. Or, la demande actuelle exigerait des augmentations de capacités de production", explique-t-elle. Surtout que l’automobile n’est pas la seule industrie à avoir recours à ce précieux polymère. Le secteur de l’électronique est également demandeur.

Une hausse des prix de 40 % depuis 2017

Dans ces conditions, les prix flambent. Ces dix-huit derniers mois, les équipementiers plasturgistes comme Faurecia ou encore Plastic Omnium ont vu le prix de la tonne de PA 6.6 augmenter de 1 500 euros. Si le GPA aimerait voir les industriels européens accélérer les investissements et rénover les lignes existantes, les plasturgistes sollicitent aussi l’aide de leurs clients pour répercuter les hausses de prix et accélérer les procédures d’homologation pour des produits de substitution. "Les processus de validation de nouvelles matières sont tels qu’il est très difficile de trouver des solutions alternatives à court terme", déplore Luc Messien, président du GPA.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES WEBINARS

  • Inscription 100% Gratuite
  • Alertes email avant le webinar
  • Zone de chat pour vos questions
  • Mise à disposition du replay
+ 50 Replays disponibles
3 clés pour réduire la déformation de vos pièces plastiques

17 juin 21 10h30 - 45 min

3 clés pour réduire la déformation de vos pièces plastiques

Proposé par Plastiques & Caoutchoucs

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Plasturgie

Système de séchage

KOCH-TECHNIK

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS