Les petites entreprises françaises ne connaissent pas le Cloud computing

L'informatique dans les nuages reste un mystère pour une grande majorité des petites entreprises françaises, a déploré Fleur Pellerin et l'opérateur Orange, lors d'un colloque autour de l'économie numérique. Pour les inciter à opter pour le Cloud computing, Orange lance une série d'offres clés en main pour les TPE, adaptées à leur secteur d'activité.

Partager
Les petites entreprises françaises ne connaissent pas le Cloud computing

Plus de 80% des TPE françaises ne connaissent pas ce qu'est le Cloud computing. Tel est le constat établit par Orange lors d'un colloque intitulé : "Travailler autrement grâce au numérique et aux services Cloud", organisé ce 30 octobre par l'opérateur et la Chambre de commerce et de l'industrie de Paris.

Citant une étude récente d'IDC, Orange a indiqué que 70 % des TPE disposent d'un accès Internet et utilisent de plus en plus massivement leur messagerie pour communiquer avec leurs clients et fournisseurs. Mais moins d'une petite entreprise sur deux dispose d'un site web et moins de 15 % utilisent des applications de gestion de la relation client, de gestion de projet ou de partage de document.

Quant à l'informatique dans les nuages, il reste donc un concept totalement méconnu pour une grande majorité des TPE. Et celles qui le connaissent, sont plutôt réticentes à y avoir recours. Ainsi, 70 % des petites entreprises sauvegardent encore leurs données sur des disques durs externes, "ce qui n'est pas une solution sécurisée", estime Orange.

Le gouvernement veut soutenir la transition numérique

Pour motiver les TPE à réaliser l'intérêt du Cloud et plus largement du numérique, les industriels du secteur peuvent compter sur le soutien du gouvernement. Fleur Pellerin, présente au colloque, a déploré le retard des TPE françaises dans l'adoption du numérique, dont le Cloud.

La ministre déléguée aux PME et à l'Économie numérique a estimé que, parmi les freins, les petites entreprises manquaient de connaissances sur le sujet et que ces technologies étaient ressenties comme "trop complexes". Pour y remédier, la ministre a rappelé que les TPE pouvaient bénéficier du programme gouvernemental "Transition Numérique". Lancé fin 2011, il s'agit d'un programme de formation et d'accompagnement pour aider les entreprises à se développer grâce aux nouvelles technologies.

Mettre en avant les gains de productivité

"Il faut que les TPE prennent conscience de l'intérêt du numérique et notamment du Cloud, notamment en ce qui concerne les gains de productivité que permettent ces technologies ", estime Delphine Cuynet, directrice générale de la fédération Eben, qui a participé au colloque. Eben (Entreprises du bureau et du numérique) défend les intérêts des distributeurs de matériel informatiques, de télécommunications et de fournitures de bureau.

Un avis bien entendu partagé par Orange qui rappelle que : "Plusieurs études ont démontré que les entreprises 'digital' étaient statistiquement plus productives et se développaient plus rapidement." L'opérateur fait notamment référence à une étude de McKinsey datant de 2011 qui indique que les entreprises qui utilisent des services cloud réalisent en moyenne 15 % de gain de productivité, à la fois grâce à l'amélioration de leur chiffre d’affaires et à la réduction de leurs coûts.

Autre argument : les services à la demande. "Une TPE peut acheter un service Cloud en fonction de ses besoins et notamment le nombre d'utilisateurs. Et elle peut ensuite l'arrêter quand elle le souhaite", souligne Luc Bretones, directeur du marché TPE/Pro chez Orange. Il précise également que le Cloud permet de disposer d'un service toujours mis à jour.

Orange propose des solutions clés en main pour les TPE

L'opérateur a profité du colloque pour faire la promotion de nouveaux produits destinés aux TPE. Baptisées "Les Sélections Pro", il s'agit d'une série d'offres clé en main pour les petites entreprises adaptées à leur secteur d'activité : santé, commerce, profession de conseil, hôtels/restaurants et artisans du bâtiment.

Ces offres se composent de services et applications hébergées dans le Cloud, sélectionnés pour chaque domaine. Par exemple : pour le commerce, l'offre intègre une solution monétique de paiement par carte bancaire, un service de surveillance vidéo d'un local à distance en direct, une application d'e-mailing pour réaliser des campagnes de promotion et un service de création de site web pour "se lancer dans l’e-commerce".

Chaque application et service de ses "Sélections Pro" est disponible à un prix débutant à 4,18 euros HT par utilisateur par mois.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

LES PETITES

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS