Les pertes des compagnies aériennes se creuseront en 2005

Partager


L'Iata (Association internationale du transport aérien) redoute une aggravation des pertes du transport aérien en 2005, qui pourraient atteindre 6 milliards de dollars.
Alors que le trafic est reparti à la hausse avec une progression estimée à 5,4 % cette année, les compagnies aériennes sont frappées de plein fouet par le prix élevé du baril, estimé à 47 dollars (en moyenne) en 2005 contre 38 dollars en 2004.
Les compagnies nord-américaines continueront à particulièrement souffrir. A l'instar de ce qui s'était passé en 2004, où elles avaient affiché un déficit de 9,1 milliards de dollars, alors que les compagnies européennes et asiatiques dégageaient respectivement 1,4 et 2,6 milliards de dollars de bénéfices.
Pour Giovanni Bisignani, secrétaire général de l'Iata, le salut viendra de la réduction des coûts d'exploitation permise par l'utilisation des nouvelles technologies (billets électroniques, comptoirs d'enregistrement en libre service, suivi des bagages par étiquettes radiofréquences...). Des économies qui pourraient atteindre annuellement 6,5 milliards de dollars pour l'ensemble de la profession.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS